AS Monaco
Benaglio stoppe un tir de Srafi | AFP

Coupe de la Ligue : Monaco remporte le derby azuréen et file en demi-finale

Publié le , modifié le

Au terme d'un match animé, l'AS Monaco de Léonardo Jardim a battu l'OGC Nice 2-1 et s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. Aidés par un manque de réussite niçois et par une très grande efficacité et une solidité défensive, les joueurs du Rocher ont su préserver leur avantage acquis en première mi-temps. Les monégasques enchaînent ainsi leur sixième victoire de suite toutes compétitions confondues avec 18 buts marqués, depuis leur élimination en Ligue des Champions.

La première confrontation des quarts de finale de la Coupe de la Ligue réservait un choc de la Côte d’Azur entre l’AS Monaco et l’OGC Nice sur la pelouse de l’Allianz Riviera. Un match important pour les Monégasques, qui avaient à coeur de prendre leur revanche après leur lourde défaite début septembre en championnat 4–0 chez leurs voisins niçois. Pour ce match, Leonardo Jardim a décidé d’aligner Guido Carillo à la pointe de l’attaque, suite au forfait de Radamel Falcao. Côté Niçois, Mario Balotelli, auteur d'un doublé lors de la dernière confrontation entre les deux équipes, a été laissé sur le banc. 

Nice dominateur, Monaco réaliste

Et dans un Allianz Rivieira qui n'a pas fait le plein pour ce derby, c'est Monaco qui se procure la première occasion nette et ouvre le score dès la 3e minute. Malgré une main dans la surface de Maxime Le Marchand, l'arbitre laisse jouer. Keita Baldé récupère le ballon et adresse un centre au second poteau. Thomas Lemar, reprend à bout portant, une tête hors de portée de Walter Benitez. 

Le match va alors prendre une autre tournure. Nice se montre séduisant dans ses intentions de jeu et est dominant dans l'entrejeu.  Une domination récompensée à la 18e minute. Sur une ouverture de Saint-Maximin, Plea part dans le dos de la défense monégasque, et trouve la faille avec un plat du pied droit au premier poteau. Le match est donc désormais à l’avantage des Aiglons, bien plus entreprenants. Pour autant, l’ASM se reprend et se montre de plus en plus dangereuse en contre. Adama Diakhaby profite d’un nouveau centre de Baldé et reprend d'une belle demi-volée du droit pour tromper Benitez (37e) et inscrire son troisième but de la saison sous les couleurs monégasques. 

Au retour des vestiaires, c’est l’OGC Nice qui revient avec les meilleures intentions. Allan Saint-Maximin se montre très remuant mais manque de précision dans le dernier geste (53e, 58e).  Monaco de son côté pousse pour ouvrir le score mais Baldé (59e), dont la frappe est taclée par Sarr, ne trouve pas le cadre.  La fin du match est très animée mais malgré les dernières offensives niçoises, le Gym ne reviendra pas et doit s’incliner pour la deuxième fois en 2018. L’ASM se hisse donc en demi-finale en attendant les rencontres entre Rennes - Toulouse, Angers - Montpellier et Amiens-PSG à suivre sur les antennes de France Télévisions.