Paris et Monaco se retrouvent en finale de la Coupe de la Ligue

Coupe de la Ligue : les enjeux de la finale PSG - Monaco en chiffres

Publié le , modifié le

La finale de la Coupe de la Ligue 2018 oppose ce samedi (21h05 sur France 2) le Paris Saint-Germain à l'AS Monaco. Vainqueurs des quatre dernières éditions, les Parisiens tenteront de garder la main sur un trophée qu'ils ont appris à apprécier. Du côté des Monégasques, on voudra surtout laver l'affront de l'an passé (défaite 4-1... face au PSG). Présentation des enjeux en quelques chiffres à retenir.

7

Le Paris Saint-Germain est le club qui possède le plus gros palmarès en Coupe de la Ligue. Avec sept trophées - dont quatre victoires lors des quatre dernières éditions - le club de la capitale devance Bordeaux et Marseille, tous les deux bloqués à trois. L'AS Monaco a remporté une fois la compétition, en 2003, et compte deux défaites en finale (2001 contre Lyon et 2017 face à Paris).

3

Comme le nombre de buts qui manquent à Edinson Cavani pour égaler le record de réalisations détenu par Pedro Miguel Pauleta dans la compétition. Le Portugais a inscrit 15 buts en Coupe de la Ligue (cinq avec Bordeaux et 10 avec le PSG). Le compteur de l'Uruguayen est pour l'instant bloqué à 12. Un triplé ce samedi et l'affaire est dans le sac ?

Au minimum deux buts ?

On devrait pouvoir se fier aux deux meilleures équipes de Ligue 1 pour voir des buts ce samedi. Paris affiche une moyenne de trois buts en moyenne par match cette saison en Coupe de la Ligue. Pour le champion de France en titre Monaco, le chiffre redescend à deux buts. Plutôt honorable. En espérant que les acteurs fassent exploser la moyenne...

La première mi-temps pour Monaco, la deuxième pour Paris ?

L'AS Monaco a l'habitude des débuts de matchs canon. Tout du moins en Coupe de la Ligue. Cinq de leurs six buts inscrits cette saison l'ont été en première mi-temps, notamment dans le premier quart d'heure (deux réalisations) et juste avant la mi-temps (deux buts). Pour le PSG, c'est l'inverse : six de leurs neuf réalisations ont été inscrites en deuxième mi-temps. De quoi s'attendre à voir chacun s'imposer sur sa période de prédilection... Avant des prolongations ? Par ailleurs, après avoir été supprimées en 2016, elles font leur retour cette année.

0

Comme le nombre de fois où les Monégasques ont renversé les Parisiens en Coupe de la Ligue. Les deux équipes se sont affrontées trois fois dans la compétition : en 1998-1999 (0-0 (3 tirs aux buts à 2 pour Paris)), en 2008-2009 (1-0 pour le PSG) et l'an passé (4-1). Et si cette fois, c'était la bonne pour l'ASM ?

Un feu d'artifice de buts pour la 19e de Clément Turpin ?

Sélectionné comme arbitre officiel de la Coupe du monde en Russie cet été, Clément Turpin officiera lors de la rencontre entre Monaco et Paris, délocalisée au Matmut Atlantique de Bordeaux. Il s'agira de son 19e match de Coupe de la Ligue en tant qu'arbitre principal. 

Les parcours des deux équipes en Coupe de la Ligue cette saison :

Clément Pons @Ponsclement