Zlatan Ibrahimovic joie lorient coupe de la ligue 042016
Zlatan Ibrahimovic qualifie le PSG pour la finale de la Coupe de France | AFP

Zlatan Ibrahimovic qualifie le PSG pour la finale de la Coupe de France face à Lorient

Publié le , modifié le

Dans un match assez terne, le Paris Saint-Germain s’est imposé mardi soir sur la pelouse de Lorient (1-0) et retrouvera la finale de la Coupe de France pour la deuxième année consécutive. Les Parisiens ont dû attendre la 75e minute et une superbe frappe de Zlatan Ibrahimovic pour ouvrir le score et arracher leur qualification. Ils retrouveront au Stade de France le 21 mai prochain le vainqueur de l’autre demi-finale opposant ce mercredi Sochaux (L2) à Marseille.

Après avoir passé six buts à Caen ce week-end en Ligue 1, le Paris Saint-Germain a été plus minimaliste ce soir sur le terrain de Lorient. En première mi-temps, les hommes de Laurent Blanc ont eu du mal à trouver des solutions face à un bloc lorientais bien en place. Souvent trop statiques, les Parisiens auraient néanmoins pu ouvrir la marque par l’intermédiaire d'Edinson Cavani. Sur un corner de Angel Di Maria, l’attaquant a repris de la tête au premier poteau mais Walid Mesloub a repoussé le ballon sur la ligne (26e).

Les Merlus, auraient quant à eux pu bénéficier d’un penalty suite à une faute de Marquinhos sur Raphaël Guerreiro (33e), mais l’arbitre, Sebastien Moreira, en a décidé autrement. A noter aussi dans ce premier acte, une superbe frappe d'Ibrahimovic à 25 mètres à la 41e minute. Malheureusement pour les Parisiens, sa frappe est passée juste au-dessus de la cage de Benjamin Lecomte.

Ibra, comme souvent

En deuxième mi-temps, le spectacle n’aura pas été davantage présent sur le synthétique du Moustoir. A la 62e minute, Majeed Waris a tout de même fait vibrer les 17 000 spectateurs lorientais en décochant une frappe à l’entrée de la surface de réparation mais sans vraiment inquiéter Salvatore Sirigu. C’était le premier tir cadré des Merlus dans cette rencontre.

Longtemps sans solution, les Parisiens ont dû s’en remettre au talent de leur géant Suédois pour ouvrir la marque. Dans l’axe, l’attaquant a pris les choses en main et éliminé Zargo Touré d’un double contact. Sa frappe d’un extérieur du pied droit a été imparable pour le dernier rempart lorientais (75e, 1-0). 

Dans les dix dernières minutes les Lorientais ont poussé pour tenter d’égaliser mais se sont heurtés à chaque fois à la défense parisienne. Sans briller, ils ont décroché leur ticket pour la finale du 21 mai prochain, où ils tenteront de remporter leur dixième Coupe de France.