Vainqueur de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain s'inquiète pour Kylian Mbappé, sorti sur blessure

Publié le , modifié le

De notre envoyé·e spécial·e Denis Menetrier
Kylian Mbappé se déplaçait à l'aide de béquilles à l'issue de la finale
Kylian Mbappé se déplaçait à l'aide de béquilles à l'issue de la finale | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vainqueur de la 13e Coupe de France de son histoire, le Paris Saint-Germain aurait pu vivre une soirée parfaite. Mais la sortie de Kylian Mbappé, à la demi-heure de jeu suite à un tacle sévère de Loïc Perrin, a tout de suite inquiété le staff du PSG. Revenu sur le banc en seconde période avec une attelle à la cheville droite et des béquilles, les premiers doutes émergent quant à la possibilité pour le jeune prodige de participer à la finale de la Coupe de la Ligue la semaine prochaine, et surtout à la Ligue des champions à partir du 12 août.

"Ça a craqué quand même...". Kylian Mbappé, lors de la remise des médailles à l'issue de la finale de Coupe de France remportée par le Paris Saint-Germain contre l'AS Saint-Étienne ce vendredi au Stade de France (1-0), n'a pas pu cacher au président de la République Emmanuel Macron sa légère inquiétude. Avant de préciser qu'il ne pensait pas que sa cheville était cassée. Un ouf de soulagement pour tous les supporters parisiens mais une incertitude qui continuera de persister jusqu'aux examens médicaux que pratiquera le jeune prodige dans les prochaines heures.

Fauché en pleine course à la 26e minute de jeu par le capitaine des Verts Loïc Perrin, Kylian Mbappé n'est pas revenu sur la pelouse, boitant bas, visiblement touché à la jambe droite. "Je regrette la blessure de Kylian Mbappé, j'espère qu'elle n'est pas grave, mais il n'y avait aucune intention de faire mal de la part de Loïc Perrin", a assuré Claude Puel, l'entraîneur de Saint-Étienne en conférence de presse. Remplacé par Pablo Sarabia, l'international français n'est réapparu sur le banc parisien qu'en deuxième période, une attelle à la cheville. Après sa sortie du terrain en pleurs, les premiers doutes ont rapidement fait surface du côté du PSG. Avec l'image de Mbappé s'installant en béquilles aux côtés des remplaçants du PSG, c'est désormais l'inquiétude qui prédomine.

Thomas Tuchel énervé par l'agressivité stéphanoise

L'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, également présent en conférence de presse à l'issue de la finale, a semblé passablement énervé par l'agressivité des Stéphanois : "Tout le monde a vu, il n'y a pas de nouvelles. Je ne sais pas quoi dire, c'est le troisième match consécutif contre Saint-Étienne, c'est le troisième carton rouge, le troisième lors de la première demi-heure ! (...) Tous ceux qui ont vu cette situation sont inquiets, quand on voit cette faute-là, on est forcément inquiet". Sans nouvelle et alors que le Mbappé effectuera des examens dans les heures qui viennent, les prochaines semaines du PSG semblent plus incertaines.

Car si la saison 2019-2020 de l'ASSE s'est officiellement achevée sur cette défaite en finale, celle du PSG doit se poursuivre dans les prochaines semaines avec des échéances très importantes. Dès vendredi prochain, en finale de la Coupe de la Ligue contre l'Olympique Lyonnais, et à partir du 12 août à Lisbonne, avec le Final 8 de la Ligue des champions pour un quart de finale à jouer contre l'Atalanta Bergame. Lors de ces deux rencontres décisives, Thomas Tuchel et le PSG pourraient avoir à se passer de Kylian Mbappé. En cas de simple entorse, l'attaquant parisien pourrait potentiellement faire son retour pour la Ligue des champions. Mais les premières images laissent songeur sur la gravité de sa blessure.

Le spectre des blessures de Neymar fait son retour

Et forcément, alors que ces rencontres décisives se rapprochent, le spectre des deux dernières saisons et des blessures de Neymar réapparaissent. Le Brésilien, blessé au pied, avait manqué le match retour contre le Real Madrid en mars 2018 et la double confrontation contre Manchester United la saison passée. Deux absences malheureusement décisives pour le PSG, qui avait subi deux éliminations en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

à voir aussi Le PSG, bousculé, peut remercier le sabordage stéphanois Le PSG, bousculé, peut remercier le sabordage stéphanois

Cette fois, c'est Mbappé qui pourrait manquer à l'appel, et en quart de finale, lors d'un match sec contre le club italien de l'Atalanta Bergame. Un format - et un tirage au sort clément - qui font rêver les supporters du PSG, qui envisageaient déjà une victoire finale en Ligue des champions, objectif principal du club depuis le rachat par les Qataris en 2011. Mais avec la blessure ce soir de Mbappé, dont la gravité reste encore à déterminer, les premiers nuages apparaissent à l'horizon du ciel parisien.

De notre envoyé·e spécial·e Denis Menetrier @DMenetrier