Luçon a tenu tête à Lyon
Luçon a tenu tête à Lyon en Coupe de France | FRANK PERRY / AFP

Une belle Luçon de courage

Publié le , modifié le

Luçon (CFA) est sorti la tête haute et plein de regrets de son duel face à Lyon en 16e de finale de la Coupe de France. Pendant quatre-vingt-dix minutes, les amateurs ont tenu la dragée haute aux Lyonnais, manquant plusieurs fois de tromper Lloris. Mais Gomis, sur un tir dévié (75e), et Lisandro (90e) ont brisé le rêve des Vendéens. Le Gazelec Ajaccio (Nat) a lui poursuivi son aventure en battant Troyes (L2) 1-0. En soirée, Marseille accueille Le Havre (L2).

LIRE: LE TIRAGE AU SORT DES 8E DE FINALE

La Beaujoire avait retrouvé des airs de fête et une équipe de Ligue 1. Un stade copieusement garni pour un petit Poucet sans complexe mais pas sans regret. Luçon a joué sans arrière pensée et, avec un brin de réussite, aurait pu accrocher les prolongations voire mieux. Mieux que Sablé face au PSG, les Vendéens ont eu plusieurs fois l'occasion d'ouvrir le score et d'insinuer le doute dans les têtes lyonnaises. Malgré son équipe type, l'OL s'est fait peur et ne doit son salut qu'à la réussite de son duo gagnant Gomis - Lisandro. Le premier a forcé le destin sur une frappe déviée (75e). Le second a mis un terme aux espoirs luçonnais alors que Messiba avait touché le poteau quelques minutes plus tôt (81e). Lyon passe au forceps.

Si Ajaccio est le grand perdant de samedi (défaite 3-2 à Bourg-Péronnas a.p.), la Corse garde le sourire grâce à l'autre club de la ville, le GFCO, tombeur de Troyes (L2) 1-0. Au tour précédent, le Gazélec s'était déjà offert le scalp d'un club fréquentant les étages supérieurs avec Toulouse, éliminé 1 à 0. En revanche, c'est terminé pour Bastia (L2), battu 3-1 à Valenciennes. Le Sporting avait bien entamé son match avec un but de Rothen (26 s.p.). Mais VA, bien aidé par l'exclusion de l'ancien parisien pour deux cartons jaunes, a fini par prendre l'ascendant. Kadir s'est signalé par un doublé (29e, 61e). L'autre but nordiste est l'oeuvre de Danic (59e).

Réactions

Frédéric Reculeau (entraîneur de Luçon) : "C'est une grosse déception. A la limite, on prend un but que je peux accepter mais derrière on dispose d'une balle d'égalisation. Après, on ne peut être que satisfait de voir une formation de CFA ne pas jouer petit bras. C'est vraiment décevant. On en sort frustré. Mes gars ont fait le boulot, même si je ne suis pas satisfait de tout, bravo à eux. Je crois qu'ils en sortent grandis".

Rémi Garde (entraîneur de Lyon) : "La maîtrise globale du match était intéressante, du moins jusqu'aux 30 mètres où l'on a manqué de puissance et d'efficacité. On a été parfois en danger, mais nous étions prévenus. Je n'ai pas été surpris. Luçon est une équipe de CFA de qualité, qui a des intentions de jeu louables. Il ne faut pas oublier que je continue de bricoler ! Ils ont joué leur match de l'année, nous on s'est qualifiés".

Xavier Richard @littletwitman