Caen Ajaccio
Les Ajacciens sont définitivement à terre | PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Sochaux et Ajaccio au fond du trou

Publié le , modifié le

La Coupe de France n’a pas réussi aux clubs corses puisque l’AC Ajaccio et le SC Bastia ont perdu ce mardi en 16e de finale. Les premiers ont craqué en deuxième mi-temps contre Caen (0-2), tandis que les seconds ont perdu après prolongation à Lens (2-1). Un autre club de Ligue 1 est passé à la trappe : le FC Sochaux-Montbéliard, battu à Angers (1-0).

Ajaccio et Sochaux ne se remonteront pas le moral avec la Coupe de France. Englués dans les bas-fonds du Championnat cette saison, les deux clubs ont été éliminés ce mardi, face à deux clubs qu’ils pourraient bien retrouver l’an prochain en Ligue 2. Bons derniers du classement, les hommes de Christian Bracconi avaient pourtant pris ce 16e de finale par le bon bout. Dominateurs mais maladroits, ils n’ont su concrétiser en première mi-temps et ont craqué au retour des vestiaires sur une tête de Mathias Autret (63e), avant que Fayçal Fajr ne fasse le break (74e). Scénario tout aussi difficile à encaisser pour les Lionceaux, défaits sur une tête de Djibril Konaté (70e). 

Rennes O.K, Bastia K.O

Le second club corse de Ligue 1, le SC Bastia, s'est lui cassé les dents dans le Nord. Menés jusqu'à la 87e minute (0-1), les Lensois ont en effet su renverser la tendance en arrachant la prolongation grâce à Pablo Chavarria, avant que Démé N'Diaye, d'une superbe frappe, ne délivre le stade Bollaert (94e). Seuls le Stade Rennais et le LOSC ont évité le piège de la Coupe de France. Les premiers ont battu - non sans frayeur - Boulogne (2-0) sur des buts de Konradsen (9e) et Romero (90e), tandis que les Nordistes ont déroulé face à leurs voisins de Croix (3-0). 

Sète en 8e, pas Concarneau

Le FC Sète (CFA2) tentera de profiter de l'absence de ces nombreux clubs de l'élite pour continuer la belle aventure : ce mardi, le club du Languedoc a battu Jura Sud (CFA) sur le score de 2-0, se propulsant en 8e de finale pour la première fois depuis 1994. Suffisant pour rêver. Les joueurs de Concarneau (CFA), en tête jusqu'à la 103e minute de jeu, ont failli en dire autant. C'est pourtant bien l'En Avant Guingamp qui jouera les huitièmes de finale - une première depuis quatre ans - grâce à deux buts tardifs de Yatabaré (103e) et Beauvue (104e).