PSG-Saint-Etienne
Edinson Cavani à la lutte avec Loïc Perrin et Florentin Pogba | AFP - MIGUEL MEDINA

Saint-Etienne-PSG, choc de prétendants déçus en quarts de Coupe de France

Publié le , modifié le

Battu en Ligue 1 pour la première fois de la saison dimanche à Lyon (2-1), le Paris-Saint-Germain va tenter de se relancer ce mercredi soir à Saint-Etienne à l’occasion du choc des quarts de finale de Coupe de France (sur France 3, Francetvsport et ses applications, 21h05). Une réaction est très attendue à une semaine du huitième de finale retour à Chelsea, la Ligue des champions demeurant le grand objectif du club de la capitale.

LE MATCH SAINT-ETIENNE - PSG EN DIRECT SUR FRANCE 3 ET FRANCETVSPORT

Le PSG va-t-il tendre l’autre joue ? Trois jours après son premier échec en 37 matches de championnat, le club parisien se rend de nouveau dans la région Rhône-Alpes pour y affronter cette fois l’ASSE, le grand rival de l’OL, son bourreau du week-end. Le titre de champion déjà en poche (avec 23 points d’avance sur Monaco, les hommes de Laurent Blanc pourraient être sacrés dès ce mois-ci), et l’ambition de terminer invaincu étant révolue, Paris peut se focaliser sur les coupes nationales et la C1.

Un classique des dernières saisons

Victorieux de Chelsea (2-1) au Parc des Princes à l’aller, les coéquipiers de Thiago Silva possèdent un léger avantage avant le retour à Londres le 9 mars. Ils pourront enlever un premier trophée en 2016 en battant Lille lors de la finale de la Coupe de la Ligue (finale sur France 2 le samedi 23 avril au Stade de France). Mais l’objectif immédiat reste ce quart de finale piège à disputer ce mercredi à Geoffroy-Guichard contre des Verts valeureux qu’ils connaissent bien.

Depuis quelques saisons, Parisiens et Stéphanois ont ainsi bataillé à de nombreuses reprises dans les différentes joutes nationales. Saint-Etienne est l’adversaire que Paris a le plus rencontré depuis cinq ans (16 fois). Les Foréziens ont remporté seulement deux matches sur cette série, mais ils ont souvent bien résisté, s’inclinant d’un but à trois reprises en Coupe de la Ligue. Ils se sont même qualifiés aux tirs au but le 27 novembre 2012 grâce à une belle prestation de Stéphane Ruffier. En Coupe de France, le bilan récent est également favorable aux Parisiens avec un succès à domicile (4-1) en demi-finales de l’édition 2015.

Le PSG avec Pastore et Lucas ?

Cette affiche, qui rappellera aux nostalgiques la finale de la Coupe de France 1982 que Paris avait gagné aux pénos face aux Verts de Platini, s’annonce indécise. D’autant que les deux équipes ont mal terminé février, les Stéphanois ratant l’exploit contre le FC Bâle en Ligue Europa (3-2, 1-2) puis s’inclinant (2-1) chez eux devant Caen dimanche, juste avant la défaite du PSG à Lyon.

Pour ce match, Christophe Galtier devra composer sans Oussama Tannana (victime d’un deuil familial), Jean-Christophe Bahebeck (ischio-jambier droit) et Romain Hamouma (mollet gauche), trois armes offensives. L’entraîneur stéphanois décidera au dernier moment s’il aligne Loïc Perrin, de retour de blessure.

A Paris, Laurent Blanc devrait titulariser Marquinhos plutôt que le décevant Grégory Van der Wiel au sein d’une défense 100% brésilienne (avec David Luiz, Thiago Silva et Maxwell). Marco Verratti sera absent et Javier Pastore devrait faire la triplette au milieu avec Thiago Motta et Blaise Matuidi. La dernière inconnue concerne l’attaque avec un choix à faire entre Lucas et Cavani, mauvais à Gerland mais auteur du but de la victoire contre Chelsea.