rennes valenciennes 012014
Romain Danze (à gauche) face à Matthieu Dossevi | AFP

Rennes au bout de la nuit

Publié le , modifié le

Il aura fallu une longue séance de tirs au but pour voir le Stade Rennais décrocher son billet pour les 16e de finale de la Coupe de France, aux dépens de Valenciennes (1-1, 8 tab à 7). Alors que Lorient a été surpris par Yzeure (1-0), deux autres clubs de L1 sont passés, Toulouse se faisant peur face à Romorantin (2-1), et Sochaux dominant Bressuire 3-0.

Alors que la Bretagne, et notamment le Finistère subissait des conditions météorologiques déplorables, la région rennaise était plutôt épargnée, avec un ciel relativement dégagé au-dessus du Stade-de-la-route-de-Lorient. Pour ce premier duel entre clubs de Ligue 1, Valenciennois et Rennais espéraient bien démontrer qu'ils valaient mieux que leur actuel classement en championnat (respectivement 18 et 15e).

Soutenus par leur public, les Bretons dominaient le début de la rencontre, profitant de l'explosivité de ses joueurs offensifs tels qu'Alessandrini. En face, les Nordistes favorisaient les contres, et ne se montraient que peu dangereux, malgré les efforts de Dossevi et Bahebeck. Le premier tournant du match avait lieu à l'heure de jeu, lorsque sur un coup franc rennais, Da Silva détournait le cuir de la main alors qu'il se trouvait dans la surface... Féret transformait le pénalty et les locaux menaient logiquement 1-0 (61e).

Alors que les hommes de Philippe Montanier pressaient toujours, VA parvenait finalement à égaliser sur une frappe de Mater, détournée par Costil, puis reprise par Dossevi (74e, 1-1). Cette égalisation refroidissait d'un coup les spectateurs qui sentaient que ce match allait être compliqué jusqu'au bout. En prolongation, Valenciennes manquait d'ailleurs de peu le deuxième but, avec une belle occasion signée une nouvelle fois Dossevi, et une tentative de Melikson dans la foulée. Il fallait attendre la cruelle séance de tirs au but. Après l'échec de Ducourtioux, Oliveira ratait également, et sur le neuvième tir valenciennois, Da Silva heurtait la barre. Bakayoko marquait et Rennes validait son ticket (1-1, 8 tab à 7).

TOUS LES RESULTATS DES 32e DE FINALE DE LA COUPE DE FRANCE

Romain Bonte