PSG BORDEAUX
En octobre dernier, le PSG s'était imposé 3-0 face aux Girondins. | JEAN MARIE HERVIO / DPPI MEDIA

PSG-Bordeaux, duel en zone de turbulences

Publié le , modifié le

PSG – Bordeaux est l’une des affiches des 16e de finale de la Coupe de France. Entre deux équipes qui traversent actuellement une zone de turbulences, la partie s’annonce rude.

Partis sur les chapeaux de roue en début de saison, les Girondins sont actuellement à la peine. Septièmes du championnat, les hommes de Willy Sagnol n’affichent plus la même forme ou la même envie aperçue mi-2014. Et ce n’est ni la CAN, ni l’infirmerie qui affiche complet, qui arrangent les choses. Bordeaux est privés de cinq de ses joueurs, retenus en sélection, mais aussi de Diabaté, Jussié et Pellenard, blessés ou en convalescence. "Je sens  une sensation de refus de s'arracher, il n'y a pas l'étincelle, dénonce le  gardien Cédric Carrasso. On n'arrive pas à se faire  violence, ça se voit qu'il manque des joueurs de caractère".

Leur dernier match, contre Nice (défaite 2-1), a été catastrophique puisque les Bordelais ont craqué mentalement en deuxième période. Et donc laissé filer les trois points d’une victoire qui leur aurait été bien bénéfique. "Si on se présente à Paris avec le même état d'esprit que la deuxième  mi-temps de Nice, ce n'est pas cinq qu'on  va en prendre", grimace l'entraîneur Willy Sagnol, dans une allusion à la débâcle contre Lyon fin 2014 (défaite 5-0).

Paris toujours dans le doute

2015 est désormais bien entamé et on ne sait toujours pas si le PSG a retrouvé le style de jeu qui était le sien. Leur victoire ce week-end face à Evian (4-2) a été acquise difficilement mais a permis aux Parisiens de Laurent Blanc de remonter sur le podium, à quatre points de Lyon. Alors qu’ils ont fait clairement de la Coupe de France un objectif, une élimination face à Bordeaux replongerait Paris dans une nouvelle zone de turbulence.

Le club de la capitale pourra tout de même compter sur Lavezzi et Cavani, privés des trois premiers matches de la saison en guise de punition. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Laurent Blanc en conférence de presse : « Ils sont aptes physiquement, ils participeront eux, c’est sûr. Titulaires ou pas, vous verrez ».  En revanche, l’ancien sélectionneur des Bleus a entretenu le doute quant à l’absence sur le terrain de certains cadres, comme Zlatan Ibrahimovic, en annonçant qu’il était « fort possible que quelques joueurs soufflent ». Luiz, Matuidi, Verratti, Ibrahimovic et Chantôme sont également sous le coup d’une suspension en cas de nouvel avertissement. Ce qui pourrait bouleverser les plans des Parisiens, déjà sous pression.

La rencontre est à suivre en live dès 21h. 

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou