François Miterrand et Jean-Pierre Papin se font la bise
François Mitterrand et Jean-Pierre Papin se font la bise après la finale de la Coupe de France 1989 gagnée par l'OM contre l'AS Monaco | JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP

OM, PSG, ASSE, LOSC: les spécialistes de la Coupe de France

Publié le , modifié le

Marseille, le Paris-Saint-Germain, Saint-Etienne et Lille sont les meilleurs spécialistes de la Coupe de France à travers l'histoire presque centenaire de l'épreuve.

Le palmarès de la Coupe de France

Avec 10 succès en 18 finales, l'Olympique de Marseille pointe en tête du palmarès. Mais le dernier titre des Phocéens dans cette épreuve remonte à 1989, année du doublé avec Jean-Pierre Papin capitaine, faisant la bise au président François Mitterrand lors de la remise du trophée (4-3 contre Monaco en finale au Parc des Princes avec un triplé de JPP). Depuis, les Olympiens ont perdu trois finales (1991, 2006 et 2007), la dernière contre Sochaux.

Le PSG a pris le relais des Verts

Le PSG arrive en deuxième position au palmarès avec 12 finales pour 8 victoires en seulement trente ans. Les Parisiens ont remporté leur première Coupe contre Saint-Etienne en 1982 (1-1, 2-2 puis tirs au but) et la dernière en 2010 face à Monaco (1-0). Ils se sont inclinés en 2011 face à Lille (0-1).

Les Verts et les Dogues suivent avec six succès chacun et un bilan favorable en finale. L'Asse (6-3) n'a cependant jamais évolué au Stade de France, sa dernière victoire remontant à 1977 (2-1 contre Reims en finale) et son dernier revers à 1982. Le Losc (6-2) possède le meilleur ratio de succès en finale parmi les ténors. Le doublé de 2011 a permis aux Nordistes de renouer avec la Coupe après 56 ans d'absence.

Derrière ces quatre mastodontes, d'autres "équipes de coupes" s'immiscent dans le classement. C'est notamment le cas de l'AS Monaco (5 victoires, 4 défaites), du RC Paris (5-3), de l'Olympique Lyonnais (5-3) et du Red Star (5-1) ce qui prouve que les clubs franciliens aiment cette compétition. L'AJ Auxerre compte 4 titres (et une finale perdue).

Bilan mitigé pour Bordeaux et Nantes

Ensuite, on retrouve deux grands clubs français davantage portés sur le championnat (et sa régularité) que sur la coupe (et sa capacité à se surpasser à un instant t): Bordeaux et Nantes. Les Girondins et les Canaris ont soulevé le trophée à trois reprises malgré de nombreux échecs (respectivement 6 et 5). Contrairement aux autres clubs cités plus haut, ils ne peuvent être considérés comme des spécialistes.

Strasbourg et Nice (3 succès), Sète, Sochaux, Rennes, Sedan, Montpellier, Metz et Reims (2 victoires) ont également brillé de façon sporadique dans cette institution qui met aux prises clubs amateurs et professionnels. Enfin, certains vainqueurs n'ont jamais perdu une finale de Coupe de France: le CASG Paris (2-0), Lorient, Nancy, Toulouse, Roubaix, Cannes ou le Club Français (tous présentant un bilan de 1-0). Pour la petite histoire, le premier vainqueur est l'Olympique de Pantin en 1918 (3-0 contre le FC Lyon).