OL - OM : 2007... La dernière fois que Marseille s'est imposé en terre lyonnaise

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Lyon - Marseille en 2007
Mamadou Niang au duel avec Anderson et Fabio Santos lors de la dernière victoire de Marseille à Lyon, le 11 novembre 2007. | PHILIPPE MERLE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le 11 novembre 2007, l'OM l'emportait sur l'OL au stade Gerland 2 buts à 1. Depuis, les Marseillais ont concédé 8 défaites et obtenu 5 matchs nuls en terre lyonnaise. Il s'en est passé du temps, puisque la dernière fois que le club phocéen a battu le club rhodanien hors de ses bases...

- C'était sur un doublé de Mamadou Niang

Alors oui, ça ne nous rajeunit pas, et l'effectif olympien était sensiblement différent à l'époque. Valbuena, Nasri ou encore Givet avaient tous participé à ce succès contre la bande à Juninho, Ben Arfa, et Govou. Sur le banc, Eric Gerets faisait alors face à Alain Perrin. Une autre époque, en effet.

- Mandanda était déjà là

Seul le portier marseillais, incertain ce mercredi, était présent le soir de cette dernière victoire de l'OM à Lyon. Le portier tricolore entamait sa première saison dans la cage olympienne.

Steve Mandanda lors d'un entraînement à la Commanderie, le 24 août 2007.
Steve Mandanda lors d'un entraînement à la Commanderie, le 24 août 2007. © BORIS HORVAT / AFP

- Messi et Cristiano Ronaldo n'avaient pas encore de Ballon d'Or

En 2007, c'est le Brésilien Kaka qui hérite du trophée individuel le plus convoité dans le football. Le Portugais devra attendre l'année suivante pour remporter cette distinction. Quant à la "pulga", ce n'est qu'en 2009 qu'il soulèvera son tout premier ballon d'or, à 22 ans.

- Kylian Mbappé était en CM1

En novembre 2007, le natif de Bondy n'avait que 8 ans ! Loin du paysage médiatique, le petit Kylian impressionnait déjà ses professeurs et éducateurs sportifs. Un de ses entraîneurs, Antonio Riccardi, explique que Kylian chantait La Marseillaise la main sur le cœur à "3-4 ans".

- Le Milan AC dominait l'Europe

Kaka, Pirlo, Maldini et Gilardino venaient de prendre leur revanche en finale de la Ligue des Champions face à Liverpool (2-1) et avaient l'emprise sur l'Europe. Aujourd'hui, tout a changé et les Rosonneri peinent à retrouver leur standing. 

Paolo Maldini soulevant la Coupe aux grandes oreilles après la victoire face à Liverpool 2-1, le 23 mai 2007.
Paolo Maldini soulevant la Coupe aux grandes oreilles après la victoire face à Liverpool 2-1, le 23 mai 2007. © FRANCK FIFE / AFP

- Les réseaux sociaux naissaient

Instagram, Snapchat ou encore WhatsApp n'existaient pas. En 2007, les footballeurs ne pouvaient pas encore montrer leur dernière coupe de cheveux à leurs followers, mais ils se retrouvaient via MSN, Skype et Facebook. Twitter, lui, fêtait sa première année.

- Fatal Bazooka dominait le Top 50

Fous ta cagoule, Mauvaise foi nocturne, Parle à main, tant de classiques musicaux interprétés alors par Fatal Bazooka, qui connaissait son apogée en 2007. Dans une autre ambiance, Tony Parker sortait "Balance-toi", avec un succès plus relatif...

Paul Giffard paul_gfrd