Rennes Montano Hugo 082011
L'attaquant colombien de Rennes Hugo Montano | AFP - Frank Perry

Nice-Rennes, la Coupe à cœur

Publié le , modifié le

Le seul choc entre équipes de Ligue 1 à ce stade des 16e de finale aura lieu ce samedi (20h45) à Nice, qui reçoit Rennes et l'ancien entraîneur des Aiglons, Frédéric Antonetti. Lille, tenant du titre, jouera (15h45) à Beauvais face à Compiègne (CFA), alors que Marseille accueillera dimanche (20h45) Le Havre (L2). Après l'élimination de Sablé contre le PSG (4-0), le dernier club de CFA2 encore en lice, Limoges, recevra Drancy (CFA) à 15h.

Nice-Rennes, voilà une affiche qui fleure bon Dame Coupe de France ! Entre les Aiglons, trois fois vainqueurs de l'épreuve (1952, 1954, 1997), et les Bretons, lauréats à deux reprises (1965, 1971), le choc en rouge et noir s'annonce âpre et serré, comme le veut la tradition. Sur la Côte d'Azur, la semaine a été perturbée pour les milieux de terrain David Hellebuyck (genou) et Camel Meriem (fracture du nez). Ils figurent néanmoins dans le groupe. 

Nice sans Anin

Ce ne sera pas le cas de l'ex-Sochalien Kevin Anin, la première recrue hivernale du GYM qui a signé, jeudi, pour trois ans et demi. Le milieu défensif ne sera pas qualifié pour la réception de Rennes. Alternance classique au poste de gardien avec la titularisation de l'international péruvien Raoul Fernandez dans une équipe privée de ses internationaux africains - Kafumba Coulibaly, Drissa Diakité, Eric Mouloungui et Lloyd Palun - et de ses grands blessés Emerse Faé (phlébite) et Xavier Pentecôte (ligaments croisés).

C'est un Stade Rennais diminué qui affrontera l'OGCN. Outre ses quatre Africains partis jouer la CAN (Mangane (Sénégal), Hadji (Maroc), Boye (Ghana) Pitroipa (Burkina Faso), l'entraîneur rennais Frédéric Antonetti, devra également se passer de Razak Boukari, victime d'une déchirure musculaire à la cuisse gauche, de Vincent Pajot (entorse de la cheville), et de Kevin Théophile-Catherine, suspendu. Pour compléter son groupe, il devrait faire appel à deux jeunes attaquants du centre de formation, Abdoulaye Sane (19 ans) et Cheik Fantamady Diarra (20 ans).

Grégory Jouin @GregoryJouin