La joie des Lorientais et de l'attaquant Jérémie Aliadière
La joie des Lorientais et de l'attaquant Jérémie Aliadière | AFP - Jean-Sébastien Evrard

Lorient prend la mesure de Brest, Bordeaux et Nancy dans la douleur

Publié le , modifié le

Lorient a décroché son billet pour les quarts de finale de la Coupe de France en remportant le derby breton (3-0) mercredi face à Brest. Dans un match plutôt verrouillé, et techniquement assez décevant, les Lorientais ont accéléré en 2e période pour finalement faire céder la défense brestoise. Bordeaux et Nancy se sont qualifiés non sans avoir été poussés dans leurs retranchements. Bordeaux l'a emporté aux tirs au but (5-3, 2-2 a.p) devant l'équipe de CFA de Raon-l'Etape, et Nancy s'en est sorti pendant la prolongation pour éliminer (2-0) Vénissieux-Minguettes (CFA2).

Le derby breton entre Lorient et Brest fut long à se décanter tant les deux milieux de terrain s'appliquaient à se neutraliser sans se créer de véritables occasions en première période. Simplement une frappe de Grougi repoussée des deux poings par le gardien lorientais Lecomte, un but justement refusé de ce même Grougi juste avant la pause côté brestois, et une belle frappe d'Autret renvoyé par le portier brestois Hartcock.  

Le match prenait un peu plus d'intérêt en deuxième période, grâce aux Lorientais qui mettaient davantage de rythme en insistant sur le but finistérien. Une insistance récompensée par une tête victorieuse d'Ecuele-Manga à la reprise d'un corner (64e) et six minutes plus tard avec un contre de Barhtelme qui lançait parfaitement en profondeur l''inévitable Jérémy Aliadière qui doublait la mise. L'ancien Gunner réussissait même le doublé dans le temps additionnel, sur une passe décisive de Giuly, marquant ainsi son sixième but sur les six derniers matches des Merlus. Brest avait de plus en plus de mal à résister et se montrait même résigné, laissant filer une qualification méritée pour les hommes de Gourcuff.

Nancy et Bordeaux passent par la petite porte

Nancy, dernier de la Ligue 1, s'est pour sa part difficilement qualifié en s'imposant 2-0 après prolongation aux dépens de l'AS Minguettes-Vénissieux (CFA2, équivalent 5e division.), au Matmut Stadium de Vénissieux au terme d'un match des 8e de finale que les Lorrains ont mérité de gagner. Après une première période de faible niveau, sans occasion, l'ASNL a nettement dominé au retour des vestiaires, se créant plusieurs occasions avec notamment un penalty dont elle aurait dû bénéficier. Les Vénissians ont eu quelques opportunités mais pour le reste, les Minguettes ont été plusieurs fois sauvés par leur gardien Maxime Cassara. Ce dernier, héros des tours précédents passés aux tirs au but, s'est interposé devant de Jeff Louis (48, 62), sur une reprise de la tête de Sébastien Puygrenier (73), et devant Karaboué (85, 86). Mais dans la prolongation, après une nouvelle intervention décisive devant Moukandjo, Cassara a dû s'incliner devant l'attaquant nancéeien (106e) avant que Thomas Ayasse n'ajoute un second but en toute fin de partie (120), pour sceller la qualification lorraine.

Sur le terrain de Raon-L'Etape (CFA), les Girondins de Bordeaux sont passés tout près de la sortie puisqu'ils étaient menés 2-1 jusqu'à l'égalisation de Cheick Diabaté à la 114e minute. Ils se sont finalement qualifiés aux tirs au but. Les Girondins avaient pourtant ouvert le score par Ludovic Obraniak (58e), entré à la pause, mais six minutes plus tard, Jean-Philippe Djé ramenait l'équipe de Raon-L'Etape à hauteur. Les Vosgiens prenaient l'avantage dans la prolongation sur une tête d'Amara Keita consécutive à un corner (98e) mais Diabaté a égalisait en deux temps après un penalty  pour offrir aux Girondins une séance de tirs au but parfaitement maîtrisé. Mais Bordeaux a eu très chaud! Les Bordelais affronteront Lens ou Epinal en quarts tandis que Lorient se déplacera à Saint-Etienne pour une place en demi-finale.

 

Vidéo : l'ouverture du score des Merlus 

Voir la video

Vidéo : Lorient double la mise grâce à Aliadière

Voir la video

Vidéo: Le but du 3-0

Voir la video

Christian Grégoire