Jérémie Aliadière et Kevin Monnet-Paquet (Lorient)
Jérémie Aliadière et Kevin Monnet-Paquet (Lorient) | JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Lorient brise encore les Verts

Publié le , modifié le

St-Etienne est tombé ! Invaincus en 2013, les Verts étaient en lice sur les trois tableaux nationaux. A quatre jours de la finale de la Coupe de la Ligue contre Rennes, un objectif a disparu du viseur forézien. Lorient, déjà vainqueur dans le Chaudron en Ligue 1, a joué les briseurs de Verts en s'imposant 2-1 en quart de finale de la Coupe de France. Jérémy Aliadière a mortifié le Chaudron dans les arrêts de jeu d'une magnifique reprise de volée.

En décembre dernier, Lorient s'était joué des Verts 2-0 à Geoffroy-Guichard. Cela coïncidait avec la seule mauvaise passe stéphanoise de la saison. Depuis le passage à 2013, St-Etienne ne perd plus. Un cas à part en Europe. La chance des Merlus, elle se situait samedi prochain avec la finale de la Coupe de la Ligue que va disputer l'ASSE contre Rennes. Si une demi-finale de Coupe de France ne se galvaude pas, Christophe Galtier avait fait tourner son effectif en vue du choc de St-Denis. Malgré une équipe remaniée en défense et au milieu, St-Etienne bousculait les Bretons. Une pression amicale qui manquait de payer sur un mauvais contrôle de Bourrilon. Le défenseur se faisait chiper le ballon par Mollo qui filait seul au but. Mais un moment de temporisation suffisait à Gassama pour revenir tacler (10e). Les Verts continuaient à pousser par l'intermédiaire de Brandao, de retour après deux matches de suspension. La tour de contrôle brésilienne dominait les airs et plaçait deux coups de tête dont un sauvé sur sa ligne (30e). L'ascendant stéphanois était manifeste mais ça manquait cruellement de justesse pour surprendre le bloc lorientais. Les Merlus avaient moins le ballon mais étaient bien plus appliqués dans son utilisation. Après un premier centre trop fort pour Corgnet (32e), celui de Monnet-Pacquet en retrait surprenait toute la défense. Aliadière ratait le ballon. Pas Barthelmé qui crucifiait Ruffier sous la barre (0-1, 45e).

Aliadière intenable

Secoués par Galtier à la pause, les Verts revenaient plus mordants dans le Chaudron. De l'envie mais sans le rythme habituel des Foréziens où la vitesse est essentielle. Sans Aubameyang, remplaçant, les occasions se limitaient donc à la grosse présence athlétique stéphanoise devant le but. Une tête de Zouma était ainsi sauvée par Bourillon sur sa ligne (49e). Dans une position idéale, Lorient se recroquevillait en espérant un contre qui plierait le match. Ils arrivaient mais Ruffier était à la parade sur deux tentatives d'Aliadière (59e, 67e). Les Bretons pouvaient le regretter car l'entrée de Cohade et Aubameyang sonnait la révolte des foréziens, trop approximatifs et trop passifs jusque-là. Et sur une ouverture de Cohade dans le dos de la défense, le meilleur buteur stéphanois plaçait une reprise du gauche imparable (1-1, 75e). L'ASSE tentait d'emballer le match pour s'éviter des prolongations. Un exercice qui lui avait pourtant tout le temps réussi cette saison mais gourmand en énergie. Lorient allait avoir le dernier mot. Sur un dernier contre assassin, Autret délivrait un caviar pour Aliadière. L'ancien gunner frappait de volée hors de portée des gants de Ruffier (1-2, 90e+3). Lorient continue de rêver d'un titre cette saison. Les Verts ont eux quatre jours pour relever la tête et glaner une autre Coupe.

Résultats des quarts de finale

Troyes-Nancy 3-0
Saint-Etienne-Lorient 1-2

Mercredi
Lens (L2)-Bordeaux (19h00)
Evian-Paris SG (20h55 sur France 3)