L'OM se qualifie pour les 8e de finale de la Coupe de France
Les Marseillais ont souffert face à Rouen | PHOTOPQR - LA PROVENCE

L'OM se qualifie pour les 8e de finale de la Coupe de France

Publié le , modifié le

Sur la pelouse de Rouen, les Marseillais ont éprouvé toutes les peines du monde à venir à bout de leur adversaire, pensionnaire de National. Finalement, ce sont des réalisations de Valbuena, et du nouveau venu Sougou, contre un but de Dugimont, qui ont permis aux Phocéens de se qualifier (2-1) pour les 8e de finale de la Coupe de France. Ils y retrouveront le Paris Saint-Germain.

L'essentiel est sauf mais que ce fut dur pour l'Olympique de Marseille ! Opposés à une équipe de Rouen à la lutte pour ne pas descendre en CFA, les Olympiens ont d'abord contrôlé la première mi-temps avant de se faire peur en fin de match. Dès l'entame de jeu, c'est Barton qui veut se mettre en évidence mais sa frappe est trop enlevée. S'ensuit un assaut inninterrompu sur le but rouennais. Sougou trouve le portier adverse, Valbuena aussi avant de toucher la barre quelques minutes plus tard. Le lutin marseillais a d'ailleurs été, une nouvelle fois, excellent. C'est encore lui qui sert parfaitement Jordan Ayew mais celui-ci expédie sa tête sur le poteau. Finalement, Valbuena trompait Soubervie (42e) sur un coup-franc lointain que personne ne réussit à détourner. On pense que le match est lancé, que l'OM va s'en aller l'emporter sans litiges. On se trompait.

Deux buts non-valables...validés !

La seconde mi-temps du match n'aura pas été de tout repos pour l'arbitre de la rencontre, Monsieur Ennjimi, et ses assistants. Premièrement, c'est un centre-tir de Sougou (60e) que le corps arbitral voit avoir franchi la ligne alors que les images prouvent exactement l'inverse. Secoués, se sentant floués, les Rouennais sortent de leur réserve pour aller bousculer une arrière garde olympienne, jusque ici trop tranquille. A la 67e minute, Dugimont allait même réduire le score sur un corner et un ballon dévié par un de ses partenaires. Problème, il était en position de hors-jeu ! Un partout la balle au centre sur les erreurs d'arbitrages.

Après ces péripéties, le match reprendra son cours normal. Des deux côtés, on passe proche d'un nouveau but mais rien ne sera marqué. L'OM a désormais rendez-vous avec son ennemi intime, le Paris Saint-Germain. Ce sera certainement le 27 février prochain.