Kalou Lille Martin LOSC 102012
Salomon Kalou et Marvin Martin. | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Lille pour une revanche dans le Chaudron

Publié le , modifié le

Eliminés aux tirs au but par Saint-Etienne en quart de finale de la Coupe de la Ligue il y a un mois et demi, les Lillois peuvent prendre leur revanche ce soir à Geoffroy-Guichard, à l'occasion des 8e de finale de la Coupe de France. Ce match verra s'affronter deux hommes en forme : Pierre-Emerick Aubameyang, qui a inscrit un doublé pour les Verts le week-end dernier, et Dimitri Payet, auteur de dix passes et dix buts cette saison en championnat.

Sous les yeux de cinq arbitres de champs, comme l'a annoncé la Fédération française de football, Saint-Etienne reçoit Lille à Geoffroy-Guichard pour l'affiche de la soirée. Pour les Lillois, éliminés aux tirs au but par les Verts  le 15 janvier en demi-finale de la Coupe de  la Ligue, ce match aura des airs de revanche. Le LOSC, 8e de ligue 1, remonte le classement journée après journée et reste sur trois victoires. Il pourra compter sur son homme en forme, Dimitri Payet, qui affronte un club qu'il connaît bien puisqu'il a porté le maillot vert de 2007 à 2011. Cinquièmes du championnat à deux points du podium, les Stéphanois sont également très en jambes, à l'image de leur attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, dauphin de Zlatan Ibrahimovic au classement des buteurs avec 14 réalisations.

Saint-Etienne avec son grigri

D'un côté comme de l'autre, les entraîneurs devraient se montrer ambitieux et aligner une équipe compétitive. Christophe Galtier n'entend pas faire l'impasse sur la Coupe de France au profit du championnat ou de la Coupe de la Ligue, même si un éventuel quart de finale est programmé trois ou quatre jours avant la  finale de la Coupe de la Ligue qu'ils joueront contre Rennes, le 20 avril. "Quand on est sur trois tableaux, on a plus de chances de gagner quelque  chose. Il faut aller au bout de nous-mêmes", prévient-il, balayant ainsi toute idée de gérer l'effectif face à Lille. Il composera néanmoins avec certaines absences puisque Fabien Lemoine et Jonathan Brison seront suspendus. En défense, Faouzi Ghoulam retrouvera sa place dans le couloir gauche, alors que Jérémy Clément, laissé au repos à Nancy, reviendra en milieu de terrain. Dans ce même secteur de jeu, Mathieu Bodmer pourrait également  débuter la rencontre, ce qui constituerait sa première titularisation depuis son arrivée à Saint-Etienne, alors que Yohan Mollo devrait remplacer Max-Alain Gradel en attaque, pour évoluer aux côtés de Pierre-Emerick Aubameyang et de Brandao. Le Brésilien, souvent décisif en coupe, est un véritable porte-bonheur. Les verts n'ont en effet jamais été battus lorsque l'ancien Marseillais débutait une rencontre.

Le LOSC avec son génie

L'entraineur lillois devrait également aligner ses hommes de confiance. Hormis Rio Mavuba et Ryan Mendes, blessés, ainsi que Lucas Digne, suspendu, Rudy Garcia pourra s'appuyer sur un effectif au complet. Franck Beria devrait être aligné à gauche de la défense alors que Djibril Sidibé devrait l'être à droite. Nolan Roux et Tulio De Melo, relégués sur le banc depuis que Salomon Kalou a pris place à la pointe de l'attaque lilloise pourraient également être relancés. Mais aucun doute ne plane sur la titularisation de Dimitri Payet, qui fait briller le LOSC ces derniers temps. Plus régulier et plus efficace, l'attaquant lillois est devenu la pièce maîtresse de Rudi Garcia, avec dix passes et dix buts en championnat et pourrait bien être décisif face à ses anciens coéquipiers stéphanois.

Sochaux – Troyes : les coachs feront tourner

Séparés bons amis le 9 février dernier en championnat, à l'issu d'un match déjà crucial dans la course au maintien (0-0), Troyens et Sochaliens se retrouvent ce soir au stade Bonal et devront cette fois se départager. Après leur exploit face au PSG (3-2) et un bon nul obtenu à Rennes (2-2) samedi en championnat, les Doubiens sont dans une bonne dynamique, qu'Eric Hély tentera de conserver malgré un "turnover" important. Son homologue troyen Jean-Marc Furlan fera également tourner. Si ses hommes ne perdent plus en championnat, depuis une victoire face à Brest le 26 janvier dernier, ils restent sur quatre matches nuls et demeurent scotchés à l'avant-dernière place du classement. Yohan Thuram, excellent ce week-end face à Bastia (0-0), laissera sa place à Matthieu Dreyer. La ligne de trois (Fabien Camus-Benjamin Nivet-Stéphane Darbion) sera probablement changée en intégralité, au profit de Jean-Christophe Bahebeck,  Marcos et Mohamed Yattara. Corentin Jean devrait animer la pointe de l'attaque.   

Evian-Thonon reçoit Le Havre

Moins alléchante sur le papier, cette rencontre oppose deux clubs qui misent sur un beau parcours en Coupe de France pour sauver leur saison. Si les Havrais n'ont plus grand-chose d'autre à jouer – ils sont 9e de ligue 2, à 10 points de la montée et 12 de la relégation – les Haut-Savoyards, défaits par Montpellier (0-1) ce week-end et premiers relégables en Ligue 1, doivent aussi penser à leur maintien. Pascal Dupraz fera donc tourner. Il a prévu le retour de Adnane,  Koné et Ehret. Sagbo, malade, n'a pas été retenu, de même  que la jeune recrue brésilienne du mercato hivernal, Diogo Campos. Jonathan Mensah et  Sidney Govou, déjà absents face aux Héraultais le seront de nouveau ce soir.

Les matchs des 8e de finale de la Coupe de France