Lille De Melo Plabennec Abiven coupe de france 012013
Tulio de Melo (Lille) face à Abiven (Plabennec) | AFP

Lille au rendez-vous

Publié le , modifié le

Après un démarrage poussif, Lille a fini par prendre le dessus face à une volontaire équipe de Plabennec (3-1), mercredi à Brest. Le pensionnaire de L1 a fait la différence en seconde période. Le LOSC sera au rendez-vous des 8e de finale face à Saint-Etienne pour une revanche de la demi-finale de Coupe de la Ligue.

Lille poursuit sa route en Coupe de France. Les Dogues, privés de Kalou et Mendes partis à la CAN, ne se sont pas laissés piéger par Plabennec, en 16e de finale de la Coupe de France. Les amateurs s'étaient fait un spécialiste de couper les têtes de Ligue 1 (Reims en 2012, Nice et Nancy en 2010). Et le pensionnaire de CFA a failli réussir son coup en ouvrant la marque dès la 28e minute grâce à une superbe frappe du gauche de Pelletier (1-0, 28e). Mais les Bretons ne sont pas parvenus à profiter bien longtemps de leur avantage, pris en faute sur un coup franc de Payet, dévié dans son propre but par Kernevez après un cafouillage généralisé (1-1, 31e).

Euphorique, le gardien plabennecois Mottier repoussait toutes les tentatives adverses et notamment celles de Nolan Roux, titularisé en attaque au côté du revenant de blessure Tulio de Melo, qui se créait les plus belles occasions (6e, 16e, 26e). Dominateur, le LOSC n'arrivait cependant pas à profiter de sa supériorité sur un terrain Francis-Le Blé de Brest dégradé.

La revanche face aux Verts

Si Plabennec avait tenu la dragée haute en première période, la seconde a rapidement tourné en faveur des Nordistes. La première alerte bretonne sans conséquence passée (47e), Lille trouvait la faille et Roux parvenait enfin à tromper Mottier du droit, bien servi par Payet (1-2, 48e). Encore et toujours remuant sur son ancienne pelouse, l'attaquant lillois continuait de malmener la défense bretonne pour mieux servir Tulio De Melo, à la limite du hors-jeu, qui n'avait plus qu'à pousser la balle au fond (1-3, 67e). Break confirmé pour Lille qui aurait pu obtenir un penalty juste avant pour une grosse faute sur Roux dans la surface.

Après plusieurs semaines de flottement, Lille retrouve des couleurs en Coupe de France. Les hommes de Rudi Garcia se rendront à Saint-Etienne en huitièmes de finale pour un remake de la demi-finale de Coupe de la Ligue (26-27 février).