PSG Lyon féminines wendie renard 06062014
Wendie Renard et ses camarades lyonnaises face aux Parisiennes | Maxppp

Les Lyonnaises défendent leur Coupe

Publié le , modifié le

La 13e édition de la Coupe de France féminine oppose ce samedi soir (20h55 sur France 4) l'Olympique Lyonnais -tenant du titre et champion de France- à son dauphin en championnat, le Paris Saint-Germain.

SUIVEZ EN DIRECT LA FINALE DE LA COUPE DE FRANCE FEMININE SUR FRANCETVSPORT.FR (à partir de 20h55)

Une nouvelle fois dominatrice cette saison, l'équipe lyonnaise qui vient d'être sacrée championne de France pour la septième fois d'affilée défie une formation du Paris Saint-Germain bien décidée à soulever un trophée qui lui échappe depuis quatre ans. La demi-finale remportée avec brio face à Juvisy (6-0) permet aux joueuses de Farid Benstiti d'espérer un joli coup au MMA Stadium du Mans. Surtout, les Parisiennes sont les seules à avoir battu les Lyonnaises cette saison (1-0 à Gerland). Il s'agissait même de la première défaite de Lyon en D1 depuis presque quatre ans... "A nous d’être solides défensivement, on connaît le potentiel offensif de Lyon", estime Sabrina Delannoy. "Nous avons vraiment progressé dans les phases d’attaque. Il faudra concrétiser la moindre occasion", a ajouté la capitaine parisienne.

Renard: "A nous de faire le travail"

Mais sur le papier, et au vu du palmarès de chacune des équipes, il sera difficile de bousculer cette équipe lyonnaise. Meilleure attaque (36 buts en 5 matches) de la compétition, mais aussi irréprochables en défense (aucun but encaissé), les protégées de Patrice Lair joueront avec une grande confiance. Selon la capitaine lyonnaise, Wendie Renard, Lyon devra prendre le jeu en main. "L’adversaire est coriace, mais ce sera à nous de faire le travail. Ce sera à n’en pas douter un beau match pour le public et les téléspectateurs", a-t-elle dit dans un entretien accordé au site de la FFF. Cette finale entre Lyon et Paris sera d'ailleurs une réédition de la finale 2008, remportée sans mal par l'OL (3-0).

Romain Bonte