Chambly-Strasbourg

Les Herbiers et le FC Chambly s'affronteront pour une place en finale de la Coupe de France

Publié le , modifié le

Les demi-finales de Coupe de France mettront aux prises deux clubs de National, les Herbiers face au FC Chambly, pour une place en finale de la compétition. Le match se déroulera à La Beaujoire, selon le tirage au sort effectué lors de l'émission Tout le Sport. Il y aura donc un club de National (3e division) en finale de la Coupe nationale. Caen ou Lyon qui s'affrontent ce soir, accueilleront le Paris Saint-Germain pour un choc entre club de l'élite. Les matches se dérouleront les 17 et 18 avril prochains.

Si ce tirage n'est pas forcément celui qu'espéraient les supporteurs des deux équipes, il aura le mérite d'assurer une place en finale pour l'une de ces deux équipes de National. Ce ne sera pas sans rappeler le parcours en 2012 de l'US Quevilly qui avait notamment éliminé Masreille en quarts, puis Rennes en demi-finales. En finale, les "petits poucets" s'étaient inclinés sur le petit score de 1-0 face à Lyon. En 1996, Nîmes qui évoluait également en troisième division, avait réalisé la même performance, en sortant trois clubs de l'élite. Les Crocodiles avaient même mené 1-0 à la pause de la finale, avant de tomber contre Auxerre (2-1). Six ans après Quevilly, un nouveau club de National tentera donc sa chance pour le titre.

Chambly espérait le PSG

"On est contents d'être là mais il y a beaucoup d'émotion (après le décès du fondateur du club la veille après la victoire contre Strasbourg, NDLR). La vie continue. C'est un match qui va sortir complètement de l'ordinaire, il y aura un club de National en finale. Pour nous, le tirage espéré, c'était soit le PSG qui fait rêver chez nous car 95% de nos joueurs sont supporters, soit c'était se donner encore une chance", a confié Jean-Michel Rouet, le vice-président de Chambly, sur France 3.

"Ce n'est pas un mauvais tirage, on aurait tiré Paris ou Lyon ça aurait été très compliqué", lui a répondu le président des Herbiers Michel Landreau. "Là, un des deux va avoir sa chance. C'est formidable pour ce championnat de National, qui est un peu le parent pauvre du football français." De son côté, le PSG, privé de sa vedette brésilienne blessée et qui sera opérée samedi au Brésil, voit son calendrier s'alourdir, surtout si le club de la capitale parvient à renverser la vapeur, mardi, face au Real Madrid en 8e de finale de Ligue des champions (défaite 3-1 à l'aller à Madrid).

La demi-finale de la Coupe de France se situe en effet une semaine pile avant celle de la C1. "Ce n'est pas le tirage idéal car on voulait recevoir et s'éviter trop de déplacements dans un calendrier déjà chargé mais c'est une demi-finale", a affirmé Zoumana Camara, entraîneur adjoint. "Sans Neymar, on saura faire et on essaiera de le faire pour lui. Je pense que l'équipe en a les moyens."

francetv sport @francetvsport