Lens sorti, Montpellier s'est fait peur, le Puy Foot crée l'exploit contre Lorient... ce qu'il faut retenir des 16es de finale de la Coupe de France

Publié le , modifié le

Auteur·e : Coralie Salle
Jordan Ferri contre Alès
Jordan Ferri contre Alès | SYLVAIN THOMAS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce samedi 6 mars avaient lieu les 16es de finale de la Coupe de France. Cela passe pour Montpellier, bousculé, par Alès, tandis que Lens a perdu face à un Red Star (National) héroïque. Lorient s'est aussi fait surprendre par le Puy Foot (National 2) tandis que Metz déroulait contre Valenciennes (0-4), comme Lyon face à Sochaux.

Le Red Star héroïque contre Lens 

C'est la surprise du jour. Lens affrontait le Red Star (National), pour les 16es de finale de la Coupe de France, ce samedi 6 mars. Et le cinquième de Ligue 1 est tombé (3-2). Dans une rencontre placée dans un faux rythme, les Franciliens ont ouvert le score à la 21e minute par l’intermédiaire de Ba. Ils ont ensuite enchaîné les occasions mais mais se sont fait punir par la suite, par Facundo Medina, qui a égalisé d'une tête sur corner. Les Lensois ont même pris l’avantage par un joli but de Doucouré, après une belle séquence collective.

Des supporters se sont ensuite introduits au stade Bauer pour encourager le Red Star. Un soutien qui a porté ses fruits puisque le club parisien est revenu au score, et a réussi à l'emporter dans les derniers instants de la rencontre (3-2). 

Montpellier bousculé 

Le derby a tenu ses promesses du côté de Pibarot. 34 ans après la dernière venue d'un club de Ligue 1 dans son antre, Alès (National 3) a voulu faire bonne figure. Et c'est chose faite, même si tout n'avait pas forcément bien commencé. Montpellier s'est facilité la tâche en ouvrant le score rapidement grâce à Jordan Ferri. Mais le club de National 3 a poussé et a réussi à égaliser dès la 22e minute. Dans une fin de match folle avec des occasions de part et d'autre, le MHSC a pris l'avantage par l'intermédiaire de Gaëtan Laborde, à la 84e minute de jeu (1-2). 

Trois penalties sifflés en 30 minutes 

Dans la rencontre entre Valenciennes (Ligue 2) et Metz, c'est Stéphanie Frappart qui s'est illustrée. Dès la quatrième minute, l'arbitre a désigné le point de penalty en faveur de VA, après une faute de Fabien Centonze sur Kévin Cabral. Cependant, Gaëtan Robail a manqué sa frappe et n'a pas ouvert le score. Trois minutes plus tard, c'est au tour du club lorrain de se voir accorder un penalty. Fabien Centonze n'a pas tremblé pour lancer les Messins. À la 32e minute, le club de Ligue 1 s'est vu accorder un nouveau coup de pied de réparation et cette fois-ci, c'était Thierry Ambrose qui était chargé d'aggraver la marque. Le calvaire a duré jusqu'au bout pour Valenciennes, l'entraîneur des Nordistes, Olivier Guégan, ayant même été expulsé. Le FC Metz s'est finalement imposé 4 buts à 0.

Le Puy Foot crée l'exploit

C'était David contre Goliath. Les supporters du Puy Foot attendaient les 16es de finale de la Coupe de France depuis 46 ans. Et le club auvergnat s'est illustré avec brio. Il s'est qualifié face à Lorient (1-0), pensionnaire de Ligue 1, grâce à une réalisation de Joseph, à l'heure de jeu. Les Merlus n'ont pas réussi à revenir au tableau d'affichage, la faute à la vaillance et à la défense du club de National 2.

Lyon déroule 

Qui a dit qu'il n'y avait pas de spectacle en Coupe de France ? Avec une équipe remaniée, l'Olympique Lyonnais a validé son ticket pour les huitièmes de finale face à Sochaux (5-2), dans un match prolifique en buts. Dans une rencontre maîtrisée, les Gones se sont vite mis à l'abri grâce à Djamel Benlamri (8e). Passeur décisif sur l'ouverture du score, Maxwel Cornet a participé à la fête en inscrivant un but du genou gauche (10e). 

Mais les Lionceaux n'ont pas abandonné et ont réagi avant la pause par l'intermédiaire de Chris Bédia. Trois minutes plus tard, Rayan Cherki a permis à l'OL de reprendre une certaine avance au tableau d'affichage, avec une frappe croisée, qui n'a laissé aucune chance à Jeannin. En seconde période, l'attaquant de Sochaux a inscrit son second but de la partie, et a relancé le match pendant 22 minutes, avant deux nouvelles réalisations de Jason Denayer (77e) et de Rayan Cherki (87e) pour les Gones.