Le PSG, bousculé, peut remercier le sabordage stéphanois

Publié le , modifié le

De notre envoyé·e spécial·e Denis Menetrier
Thiago Silva soulève la 13e Coupe de France de l'histoire du PSG
Thiago Silva soulève la 13e Coupe de France de l'histoire du PSG | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vainqueur de l'AS Saint-Étienne ce vendredi au Stade de France en finale de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain a remporté cette compétition pour la 13e fois de son histoire. Une victoire acquise à l'issue d'une rencontre houleuse, qui aura vu les Parisiens de Thomas Tuchel se faire bousculer par des Stéphanois vaillants, plombés par le carton rouge de leur capitaine en première période. Solide dans ses (nombreux) temps faibles, le PSG a débuté la séquence qui l'attend dans les prochaines semaines par un titre.

De cette 103e finale de l'histoire de la Coupe de France, les supporters des Verts garderont des regrets certains. Ceux qui étaient présents au Stade de France ce vendredi soir, dans la limite des 5 000 personnes établie par les autorités, auront eu à vivre cette déception aux côtés de supporters parisiens tantôt déchaînés, tantôt amorphes face à un Paris Saint-Germain déroutant lors de cette finale. Vainqueur de sa 13e Coupe de France dans son histoire - la cinquième lors de ces six dernières années -, le PSG a dû lutter face à des Stéphanois qui ont eu le mérite de croire à la victoire jusqu'à la fin de cette finale tendue.

à voir aussi Le Paris Saint-Germain remporte la Coupe de France aux dépens de Saint-Etienne Le Paris Saint-Germain remporte la Coupe de France aux dépens de Saint-Etienne

Soucieux d'entamer au mieux une séquence de plusieurs semaines qui le verra revenir au Stade de France dès la semaine prochaine pour la finale de la Coupe de la Ligue contre l'OL puis à Lisbonne pour le Final 8 de la Ligue des champions, le PSG avait à cœur de bien débuter la rencontre. Passé l'incompréhension de cette première minute de jeu où Neymar a raté l'immanquable sur un service d'un Kylian Mbappé hors-jeu (1e), les Parisiens ont ensuite vu les Stéphanois mettre les pieds sur le ballon et maîtriser le match, au moins jusqu'à la demi-heure de jeu.

Le PSG peut remercier le sabordage stéphanois

Mais lorsque le PSG ne voit pas le ballon et joue bas, il peut compter sur la vitesse d'un quatuor d'attaque qui a prouvé lors des matches amicaux joués par le club de la capitale ces derniers jours qu'il est déjà très affûté. Dès le quart d'heure de jeu, suite à une accélération fulgurante de Mbappé, Neymar ouvrait le score après une frappe du prodige français bien repoussée par Jessy Moulin (14e). Devant au tableau d'affichage, les Parisiens n'ont pas pour autant su contrôler la partie. Les Stéphanois, emmené par un Denis Bouanga déchaîné en première période, ont mis en danger les Parisiens et auraient pu égaliser à plusieurs reprises (5e, 16e, 21e).

à voir aussi Finale de la Coupe de France : conférence d'après-match Finale de la Coupe de France : conférence d'après-match Vidéo

Mais comme contre le Celtic Glasgow en amical il y a quelques jours, le PSG a su gérer ses temps faibles, bien aidé par un bon Keylor Navas, rempart d'une défense parisienne parfois trop délaissée par le quatuor offensif. Poussifs, malgré une superbe occasion pour Dí Maria (25e), les Parisiens ont surtout profité d'un sabordage stéphanois, amorcé par le capitaine de l'équipe, Loïc Perrin. Alors que les Verts se portaient bien et pouvaient encore espérer revenir à la marque, Perrin a fauché Mbappé en pleine course alors que l'attaquant du PSG se dirigeait vers les buts (26e). Une faute sévère sanctionnée d'un carton rouge qui a semblé anéantir tout espoir stéphanois de revenir dans cette finale.

Du chemin à parcourir avant le Final 8

Saint-Étienne réduit à 10, le PSG privé de Mbappé, le reste de la rencontre a été marqué par de nombreuses situations parisiennes qui ont permis à Jessy Moulin de se mettre en évidence. Si les Verts ont poussé, notamment en fin de rencontre, il apparaissait compliqué de faire mieux, surtout avec un joueur en moins. Cette victoire en finale sur la plus petite des marges, face à une équipe qui aura passé plus d'une heure de jeu à 10 contre 11, ne manquera sûrement pas de faire réfléchir Thomas Tuchel. Surtout si Mbappé, qui a été aperçu sur le banc avec une attelle au pied droit, est indisponible pour la finale de la Coupe de la Ligue et le quart de finale de Ligue des champions contre l'Atalanta.

Parfois malmenés par des Stéphanois qui ont su trouver des ressources auprès des quelques supporters qui avaient fait le déplacement, les Parisiens ont donc encore du chemin à parcourir pour imaginer remporter la Ligue des champions le mois prochain. Ce vendredi, en finale de la Coupe de France, la prestation des joueurs de Tuchel, la première en compétition officielle depuis plus de quatre mois, aura suffi face à des Verts qui n'auront rien lâché. Un match du PSG inégal, qui permet cependant au club de la capitale d'empocher la 13e Coupe de France de son histoire, un peu plus d'un an après avoir subi une défaite aux tirs au but, en finale de cette même compétition, contre le Stade Rennais.

De notre envoyé·e spécial·e Denis Menetrier @DMenetrier