Rennes Vaulx-en-Velin M'Vila 012011
Le Rennais Yann M'Vila | AFP - PHILIPPE MERLE

La L1 se rebiffe

Publié le , modifié le

Six divisions d'écart entre Vaux-en-Velin (DH) et Rennes, c'était beaucoup trop. Sérieux après les déboires de l'élite (12 éliminés en deux tours), les Bretons ont assuré l'essentiel en s'imposant 2-0. Les Rhodaniens ont résisté une mi-temps avant d'encaisser deux buts de Tettey (49e) et Brahimi (73e). Attendu à Agen (CFA2), Paris s'est fait peur mais s'est qualifié 3-2 grâce à Bodmer, Luyindula et Hoarau. Lille a peiné pour sortir Wasquehal (CFA2) 1-0.

Regarde la Ligue 1 tomber ! Ce n'est pas le nouveau film de Jacques Audiard mais le scénario écrit à l'avance par le SU Agen qui recevait Paris. Si le résultat final n'a pas été à la hauteur des espoirs agenais, le suspense fût haletant grâce à une équipe de CFA 2 accrocheuse. Menée 1-0 puis 3-1, elle a par deux fois trompé la vigilance d'un Edel peu inspiré et qui pose toujours question dans les cages parisiennes. Les buts de Daffé (41e) et Vandersnick (69e) avaient ainsi le don de booster ce vrai match de Coupe. Heureusement que Paris avait fait le nécessaire avec Bodmer (13e), Luyindula (47e) et Hoarau (50e) car la fin de match était tendue. "On a fait le boulot, a dit Kombouaré. On s'attendait à une équipe archi-motivée. Devant leur public comme l'a dit leur entraîneur, c'était le match de leur vie, ils l'ont fait." Malgré la défaite, le SUA avait bien mérité son tour d'honneur. "Il y avait la place de gagner, a regretté l'entraîneur d'Agen Williams Vimbouly. L'entame de 2e mi-temps est mauvaise, il fallait rester attentif et jouer et nous avons libéré des espaces. Ces deux buts pris nous coûtent très cher, ils prennent un avantage assez considérable et malgré ça, on a montré beaucoup de caractère, on a été poussé par le public, on s'est vidé les tripes et ça a été un vrai match de football."

Lille gâche mais passe

Tirage au sort des 8e de finale
Chambéry (CFA2) - Sochaux (L1)
Martigues (Nat) - Paris SG (L1)
Lille (L1) - Nantes (L2)
Angers (L2) - Strasbourg (Nat)
Nancy (L1) - Le Mans (L2)
Lorient (L1) - Metz (L2)
Rennes (L1 ) - Reims (L2)
Drancy (CFA) - Nice (L1)

Après Rennes et Paris, Lille confirmait le léger mieux de l'élite (trois qualifiés dimanche). Autant à domicile que Wasquehal, le Losc n'a pas eu son rendement "maison", loin de son réalisme habituel. Malgré plusieurs occasions nettes, il n'y avait qu'un seul but d'écart à la fin du derby. Remplaçant en Ligue 1, Tulio De Melo a saisi sa chance en marquant de la tête, son point fort (40e). Si les joueurs retiendront la qualification, Rudy Garcia ne manquera pas de souligner les lacunes offensives de son équipe. "On savait que cela pouvait ne pas être simple, a confirmé l'homme fort des Dogues. L'essentiel, c'est d'être qualifié. Je veux donner un grand coup de chapeau à Wasquehal qui n'avait pas été assez mise en avant. On aurait aimé marquer un deuxième but. On aurait été plus tranquille. Mais ont a été solide."

Nice stoppe Lyon

Quand on cherche à regagner un titre, aucune compétition n'est à négliger. Avant ses échéances européennes, Claude Puel n'a pas lésiné sur les moyens pour s'imposer à Nice. Histoier également d'entretenir son excellente dynamique du championnat. Largués en L1, les Aiglons n'avaient eux que la Coupe pour sauver une saison qui s'annonce longue jusqu'en juin (Nice est 15e avec 23 pts). Insipide, la première mi-temps se terminait sur deux occasions azuréennes. Mouloungui, seul en contre, butait sur Lloris (40e) puis Digard voyait son beau coup franc enroulé repoussé des poings par le portier de l'OL (44e). Lyon réagissait en 2e période en assaillant le but niçois mais ni Bastos (55e), ni Gomis (70e, 86e) ne trompait la vigilance de Letizi, parfait dans son rôle de doublure. Tout changeait lors des prolongations. Sur un corner, Pejcinovic remisait pour Clerc qui ne laissait aucune chance à Lloris en taclant le ballon à deux mètres de la ligne (1-0, 97e). Dans la minute suivante, Lovren était exclu après un deuxième carton jaune (coude en avant sur un Niçois). Les rêves de doublé lyonnais s'évaporaient. Ljuboja manquaient de peu le KO (116e) mais les Aiglons tenaient bon sa qualification jusqu'au bout. Nice plutôt que Lyon en Seine-Saint-Denis, Drancy se frotte les mains…

En l'absence de nombreux clubs de Ligue 1, l'étage inférieur pourrait bien retrouver un de ses représentants au Stade de France. Metz sera peut-être l'un d'eux après sa qualification obtenus à Sedan 1-0 (but de N'Gbakoto, 44e). Vaulx-en-Velin éliminé, le nouveau "Petit Poucet" s'appelle Chambéry (CFA2, 5e division), tombeur coup sur coup de deux clubs de L1, Monaco et Brest, aux tirs au but à chaque fois. Le nouveau Quevilly ?