Anthony Modeste - Bordeaux
Le Girondin Anthony Modeste | JEFF PACHOUD

La L1 n'a qu'à bien se tenir

Publié le , modifié le

Après la victoire de Sochaux, vendredi, face au Paris FC (2-1), quatre clubs de l'élite jouent samedi, Brest ayant la partie la plus facile théoriquement, face à Chambéry (CFA2). Le petit poucet, Vaulx-en-Velin (DH) accueillera Rennes, au Stade de Balmont, dimanche. Egalement dimanche, l'unique choc entre clubs de Ligue 1 opposera Nice à Lyon. Nouveau leader de L2, Sedan reçoit Metz, en position de relégable.

Après l'hécatombe subie en 32e de finale, les équipes de Ligue 1 ont à la fois la pression de redorer le blason des clubs de l'élite, et l'opportunité de profiter d'un tableau bien plus ouvert. Sochaux a ouvert la voie, vendredi soir, en battant le Paris FC (2-1) à l'issue d'une rencontre insipide dans le froid glacial du stade Bonal. Les Doubistes sont ainsi les premiers qualifiés pour les 8e de finale de la Coupe de France.

Samedi, Brest qui n'a plus gagné en championnat depuis le 30 novembre et un large succès sur Lens (4-1), voudra se refaire une santé dans une compétition qu'il n'a jamais remporté. Bordeaux qui l'a pour sa part remporté à trois reprises (1941, 1986 et 1987), se rend à Angers (L2). Le SCO de Jean-Louis Garcia, 15e de L2, tâchera d'oublier sa déconvenue en championnat face à Boulogne (2-1) et retrouver quelques couleurs. Autre clubs de L1 engagé ce samedi, Nancy joue face à un habitué de la Coupe de France, Nîmes. Finalistes à trois reprises (1958, 1959 et 1966), et une demi-finale perdue notamment en 1999 face au FC Nantes, les Crocodiles aimeraient encore réaliser un beau parcours cette année.

Dimanche, en dehors du seul choc entre membres de L1 opposant Nice à Lyon, ces 16e de finale proposeront un duel intéressant entre l'équipe de Division d'Honneur, Vaulx-en-Velin, et Rennes. Après avoir sorti aux tirs au but l'équipe de CFA, Jura Sud Foot, la formation rhodanienne aura certainement une grande partie de la France de son côté.

Romain Bonte