Antoine Kombouaré
Antoine Kombouaré | AFP - BORIS HORVAT

Kombouaré : "croquer dans tous les matches"

Publié le , modifié le

"Il y a une forte émulation et une énorme volonté de croquer dans tous les matches", se félicite Antoine Kombouaré, entraîneur du Paris SG, qui ne veut pas choisir entre jouer les premières places en L1 et la Coupe de France avec une demi-finale à Angers (L2) mercredi.

Comment trouvez-vous votre vestiaire aujourd'hui ?
 "Gérer l'effectif n'est pas trop dur en ce moment car tout le monde est dedans. Il y a une forte émulation et une énorme volonté de croquer dans tous les matches. La victoire contre Lyon donne beaucoup de confiance et atténue les petits bobos même si, forcément, on y a laissé des plumes physiquement".
      
Mais il y a eu quelques tiraillements avant cette embellie...
"Au moins, chez nous, on se dit les choses telles qu'elles sont. Moi, j'aime bien".
      
La fin de saison s'annonce chargée entre Coupe de France et championnat...
"On ne va pas choisir de compétition. J'ai pour habitude de dire que le match le plus important est celui qui vient. Là, on a une demi-finale de Coupe de France à jouer, donc l'équation est simple".
      
Mais en ce moment la dynamique est bonne, non ?
 "Notre série face à Caen (2-1) puis Lyon (1-0) est bien et nous redonne le sourire. Mais je l'ai dit aux joueurs: la force des grandes équipes et des grands joueurs, c'est de répéter les performances de très haut niveau. Messi joue tous ses matches pour les gagner. On n'a pas Messi mais il y a des joueurs motivés, prêts à se mettre +chiffon+. L'envie est là, la motivation aussi mais tout est possible: on est le PSG (rires)". 
      
Allez-vous faire tourner l'effectif à Angers ?
"D'un côté, on a envie de ménager les joueurs en faisant tourner mais de l'autre, on a l'envie de se qualifier et j'alignerai l'équipe qui me semblera la meilleure pour ce match. Même fatigués, je sais les joueurs capables d'enchaîner au mental".
      
A quel match vous attendez-vous à Angers ?
"On sait qu'on sera attendus. Mais c'est une demi-finale, on a envie d'aller au bout et de conserver notre trophée. Angers est une équipe redoutable. Mon travail est de faire comprendre aux joueurs que si on arrive là-bas tranquille, on va vers de grosses déconvenues. Si on n'est pas prêt mentalement et si on ne prend pas Angers au sérieux, on va tomber de très haut".
      
Qu'est-ce que vous savez d'Angers ?
"Moi, je regarde tous les matches de L2 donc je connais cette équipe. Les Angevins ont perdu leur premier match retour mais depuis, ils sont sur une série de onze matches sans défaite avec 5 victoires et 6 nuls. En Coupe, ils ont battu Valenciennes, Bordeaux notamment, c'est solide. Leur entraîneur, je le connais un peu (ndlr: ils ont passé leurs diplômes d'entraîneur ensemble). Jean-Louis (Garcia) est un copain. C'est un militaire, il gueule sur le banc. Mais généralement, ses équipes sont très disciplinées et bien en place. Si Angers est la meilleure défense de L2, ce n'est pas par hasard".

AFP