Cannes - Guingamp
Gros duel aérien entre le Cannois Rouabah et un Guingampais | MAXPPP - PQR - NICE MATIN - SERGE HAOUZI

Guingamp, En Avant la Coupe !

Publié le , modifié le

L’En Avant Guingamp cultive depuis plus de 40 ans cet esprit coupe qui a contribué à sa reconnaissance. Le club de la plus petite ville de Ligue 1 (8000 habitants) dispute ce mercredi les demi-finales contre l’AS Monaco dans son bouillant stade de Roudourou. Avec l’envie de réaliser l’exploit pour s’offrir la troisième grande finale de son histoire.

La saison 1972-73 a révélé Guingamp au monde du foot. Les exploits répétés de l’En Avant ont permis aux fans hexagonaux du ballon rond de savoir placer sur la carte de France ce gros bourg du nord de la Bretagne. Les Costarmoricains, alors en DSR (Division supérieure régionale) avaient éliminé successivement quatre pensionnaires de D2 : Laval, Brest, Le Mans puis Lorient. Avant de tomber face au FC Rouen.

En 1997, sous la férule de Francis Smerecki, les Guingampais atteignent la finale de la Coupe de France en écartant au passage deux pensionnaires de l’élite : Caen en huitièmes et Montpellier en demies. Mais les Rouge et Noir tombent aux tirs au but (1-1, 4-3) face à l’OGC Nice lors de l’ultime finale disputée au Parc des Princes.

2009, la consécration

La consécration arrivera finalement en 2009. Après avoir sorti Le Mans puis Toulouse (en infériorité numérique), les Guingampais rejoignent Rennes pour une finale 100% bretonne. Les hommes de Victor Zvunka, pas favoris, renversent la vapeur pour s’offrir la coupe Charles-Simon. Le Brésilien Eduardo, auteur du doublé décisif, est le héros de cette aventure, et Guingamp devient le deuxième club de Ligue 2 seulement (après Le Havre en 1959) à remporter la Coupe de France. Un exploit retentissant !

Ce mercredi contre les stars monégasques, dans un stade comble (près de 18 000 spectateurs attendus, plus du double de la population !), les joueurs de Jocelyn Gourvennec tenteront de nouveau de faire jouer la corde sensible. Celle du petit poucet qui cherche à dévorer l’ogre pour déjouer les pronostics. Pas évident car Monaco est également un spécialiste de cette épreuve (5 victoires entre 1960 et 1991). Face aux stars monégasques, Guingamp parviendra-t-il à avoir le grain de folie indispensable aux plus grands exploits ?

Grégory Jouin @GregoryJouin