Hatem Ben Arfa en Coupe de France avec le Stade Rennais
Hatem Ben Arfa en Coupe de France avec le Stade Rennais | AFP

Finale de Coupe de France - Rennes-PSG: Ben Arfa, l'heure de briller

Publié le , modifié le

Son talent n'a que peu d'équivalents, mais son palmarès, lui, est finalement assez frustrant. Aujourd'hui âgé de 32 ans, Hatem Ben Arfa a l'occasion d'y remédier, un peu, avec le Stade Rennais lors de la finale de Coupe de France contre le Paris Saint-Germain, samedi au Stade de France.

De la génération dorée de 1987, il était considéré comme le plus doué, devant les Benzema, Nasri et Ménez. Depuis le titre de champion d'Europe des moins de 17 ans obtenu à leurs côtés, Ben Arfa n'a pas eu la carrière que beaucoup lui promettaient.

Et si le natif de Clamart compte bien cinq titres de champion de France et une Coupe de la Ligue, ces trophées sont moins reluisants que ceux obtenus par exemple par Karim Benzema, qui a débuté aussi à Lyon. La faute sans doute à des choix de carrière peu judicieux, une grave blessure à Newcastle en 2010, mais aussi à un caractère bien trempé, parfois trop.

Récemment encore, David Bellion faisait part de son admiration envers l'actuel milieu de terrain rennais. "Ben Arfa me fascine le plus", a déclaré à L'Equipe l'ancien joueur de Bordeaux ou encore Manchester United, précisant avoir "de la tendresse pour les mal-aimés".

"Un incroyable talent mais il ne s'en sert pas"

Capables de gestes de grande classe et de buts d'anthologie comme ceux inscrits lors de son retour à la compétition avec Newcastle, Ben Arfa n'a jamais affiché une régularité lui permettant de s'inscrire dans la durée. "Il a un incroyable talent, mais il ne s'en sert pas", estimait son coach à Newcastle, Alan Pardew. Il y a pour seule exception sa saison 2015-2016 à Nice, lorsqu'il a littéralement porté les Aiglons avec 17 buts en 34 matches. C'est sans doute ce manque de régularité -certains diraient de sérénité- qui lui a coûté sa place au PSG en 2017.

Le but en solitaire de Ben Arfa contre Blackburn en 2012

Ce samedi avec Rennes, Ben Arfa qui compte toujours 15 sélections en équipe de France, bénéficie d'une occasion en or pour démontrer qu'il a appris de ses erreurs. S'il ne se prend pas pour un autre, ce qui lui a aussi été reproché par le passé, le joueur rennais est capable de provoquer l'exploit face au Paris Saint-Germain et démontrer à ses détracteurs qu'il a toujours eu l'étoffe d'un grand joueur.