OL Lacazette
Alexandre Lacazette et Nabil Fékir, le duo de l'attaque lyonnaise | AFP - FRANCOIS LO PRESTI

Entre les chocs et les petits poucets, la Ligue 1 est en danger

Publié le , modifié le

Mardi débutent les 16e de finale de la Coupe de France. Entre rencontres entre clubs de l’élite, les bons coups à jouer pour les petits poucets et les pièges à éviter pour certains « gros », ces 16e devraient réserver quelques surprises. Présentation.

Les petits poucets ont une chance à saisir

Andrézieux-Bouthéon, Bressuire et Cholet sont les trois "petits poucets" de ces 16e de finale. Pensionnaires de CFA 2, ils ont tous battus des adversaires supérieurs sur le papier pour en arriver là. Andrézieux-Bouthéon avait sorti Saint-Priest (CFA) 2-0, Cholet avait du attendre les tirs au but pour éliminer Beauvais (CFA) alors que Bressuire avait réalisé un petit exploit en sortant Amiens (National) 2-1. En 16e de finale, ils vont à nouveau devoir se surpasser. Les Andréziens, qui accèdent pour la première fois de leur histoire à ce stade de la compétition, affrontent ce mardi (19h) le club nordiste de CFA, IC Croix. Ce sont eux les mieux lotis puisque Bressuire sera opposé mercredi (20h) au club vendéen Le-Poiré-sur-Vie (National). Là, le coup reste encore jouable par rapport aux Choletais qui auront fort à faire contre Brest, troisième de Ligue 2, toujours mercredi (20h).

Les chocs entre clubs de Ligue 1

Le tirage au sort a réservé quatre affiches entre clubs de Ligue 1. Le leader lyonnais sera le premier à rentrer en piste ce mardi soir (21h) contre Nantes. A la Beaujoire, les hommes de Hubert Fournier, qui restent sur six victoires d’affilée en Ligue 1, vont tenter de faire mieux que lors de leur déplacement à Nantes pour le compte de la 10e journée. A l’époque, l’OL était au milieu de tableau et n’avait fait mieux que match nul (1-1). Mercredi, Monaco recevra Evian TG (17h) au Stade Louis II avec espoir de poursuivre sa belle série de 10 matches sans défaite. Après avoir éliminé Lyon en Coupe de la Ligue, les hommes de Leonardo Jardim devront se méfier d’Evian TG qui a donné du fil à retordre au PSG ce week-end avant de s’incliner (2-4). Le PSG, justement, c’est lui qui offre la plus belle affiche puisqu’il reçoit les Girondins de Bordeaux mercredi à 21h sur France 3. Les Parisiens ont retrouvé le chemin de la victoire contre les Savoyards mais le club de la capitale est loin d’être soigné de tous ses maux. Sur la pelouse du Parc, Ibrahimovic et ses coéquipiers vont tenter de confirmer l’embellie face à des Bordelais qui n’ont remporté que deux rencontres sur les sept derniers matches, toutes compétitions confondues. Enfin, Rennes recevra Reims jeudi (21h).

Grenoble va-t-il poursuivre sa route ?

Auteurs de l’exploit du tour précédent – l’élimination de l’OM aux tirs au but – les Grenoblois vont encore être dans la peau du chasseur, mais la proie est beaucoup plus abordable. Du moins sur le papier. Sur le terrain de Boulogne mercredi (19h), les Isérois seront toutefois attendus. Car ils ont fait tomber l’OM et car en tant que club de niveau inférieur, ils sont une menace. Le club nordiste, quatrième de National, est donc prévenu.

Les pièges à éviter

Les quatre autres clubs de Ligue 1 engagés dans ces 16e de finale (Metz, Bastia, Guingamp et Saint-Etienne) seront dans la peau du favori dans chacune de leur rencontre. Les Bretons et les Stéphanois vont batailler contre des clubs de Ligue 2, respectivement Châteauroux (mercredi à 19h) et Tours (mercredi à 19h). Pour Bastia et Metz, l’adversaire évoluera quelques niveaux plus bas, mais cela ne veut pas dire que le risque ne sera pas réel. Les Corses, 15e de Ligue 1, affronteront ce mardi (18h30) les amateurs de Quevilly, finaliste malheureux contre Lyon en 2012. Tombeurs d’Orléans (Ligue 2) au tour précédent, les Normands rêvent d’une nouvelle épopée et cela passe par un exploit contre les hommes de Ghislain Printant. Les Messins, 17e de Ligue 1, eux se déplacent mardi (18h30) sur la pelouse d’Avranches (National) qui avait sorti Lorient en 32e de finale. Le parfait traquenard donc pour le club lorrain.

Le programme des 16e de finale

Mardi 20 janvier

Avranches US (NAT) - Metz (18h30)
Quevilly (CFA) - Bastia (18h30)
Jura Sud (CFA) - Auxerre (L2) (19h)
Andrézieux-Bouthéon (CFA2) - Croix (CFA) (19h)
Yzeure (CFA) - Valenciennes (L2) (19h30)
Concarneau (CFA) - Dijon (L2) (19h30)
Nantes - Lyon (21h)

Mercredi 21 janvier

Monaco - Evian-Thonon (17h00)
Boulogne (NAT) - Grenoble (CFA) (19h)
Tours (L2) - Saint-Etienne (19h)
Guingamp - Châteauroux (L2) (20h)
Cholet (CFA2) - Brest (L2) (20h)
Bressuire (CFA2) - Le Poiré-sur-Vie (NAT) (20h)
Paris SG - Bordeaux (21h)

Jeudi 22 janvier

Rennes - Reims (21h)

Vendredi 23 janvier

Red Star (NAT) - Marseille Consolat (NAT) (19h30)