Coupe de France : Valenciennes crée la surprise face à Reims

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Stade de Reims - Valenciennes FC
Le Rémois Foket à terre face au Valenciennois Robail. | FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Premiers 32es de finale, et déjà une première grosse sensation : l'élimination du Stade de Reims (L1) par Valenciennes (L2). Sur leur pelouse, les Champenois ont été balayés par les Nordistes 4 buts à 3. Dans l'autre match du début de soirée, Lorient (L1) s'est arraché pour se défaire du Paris FC (L2) 2 buts à 1.

La coupe de France est de retour, et la doyenne des compétitions ne s'est pas assagie. Au contraire, elle est toujours aussi imprévisible. La preuve dès le premier des 32es de finale entre clubs professionnels – ils sont séparés des amateurs jusqu'aux 16es de finales –, qui a donné lieu à la première surprise de cette édition : l'élimination du Stade de Reims (L1) par Valenciennes, 8e de Ligue 2. Et à ce résultat surprenant s'ajoute la manière, puisque les Valenciennois se sont imposés 4 buts à 3 sur la pelouse des Champenois, après avoir mené 4 buts à 1. 

Reims malmené sur sa pelouse

Le Stade de Reims n'a pourtant pas démérité, rendant une copie globalement correcte. Mais face au bloc compact du VAFC, les Champenois n'ont pas trouvé la solution balle au pied. Et Valenciennes en a profité pour piquer en contre. Après avoir été rejoints au score à la demi-heure de jeu (1-1), les Valenciennois n'ont pas craqué. Au contraire, ils menaient même 4-1 à dix minutes du terme, grâce aux doublés de Guillaume et Cabral. Entré en fin de partie, le buteur rémois Boulaye Dia a lui inscrit un doublé express en cinq minutes pour redonner espoir aux siens. En vain. C'est bien Valenciennes qui se qualifie au terme d'un véritable "match de coupe". 

à voir aussi Ligue 1 : les joueurs du Stade de Reims adoptent une baisse de leur salaire jusqu'en juin Ligue 1 : les joueurs du Stade de Reims adoptent une baisse de leur salaire jusqu'en juin

Dans l'autre rencontre de 18h30, Lorient (L1) a également souffert contre une équipe de Ligue 2 : le Paris FC. Pendant près d'une heure, les Merlus ont été menés au score après un but précoce de Name (13e). Mais les Bretons ont su trouver les ressources pour renverser la vapeur sur leur pelouse, d'abord grâce à un penalty de Wissa (71e), suivi d'une réalisation de Moffi (83e).