La joie des joueurs du RC Strasbourg
La joie des joueurs du RC Strasbourg | FREDERICK FLORIN / AFP

Coupe de France : Strasbourg sort Lille et file en 8es de finale

Publié le , modifié le

Le Racing Club de Strasbourg est le dernier qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France où il se rendra à Grenoble, club de National, pour tenter de poursuivre son rêve d’aller au stade de France afin d’offrir à ses chauds supporteurs un grand moment au printemps. Les hommes de Thierry Laurey ont disposé de Lille (2-1) ce jeudi soir à La Meinau. Deux buts signés Da Costa (31e) et Saadi (48e) ont fait la différence malgré la réduction de l’écart de Bissouma (54e).

Hormis un coup-franc d’El-Ghazy qui ne donnait rien, les 25 premières minutes étaient plutôt fades. Puis le rythme de la rencontre s’accélérait un peu et le Racing en profitait pour ouvrir la marque juste après la demi-heure grâce à Nuno Da Costa profitant d’une glissade d’Amadou pour placer le ballon entre les jambes de Koffi (1-0, 32e). Le portier lillois se rachetait en repoussant un tir de Saadi (39e). Malgré une possession de balle supérieure, le Losc regagnait les vestiaires avec un but de retard.

Dès l’entame de la seconde période, les Alsaciens doublaient la mise : la défense nordiste perdait le ballon et Da Costa glissait un bon ballon à Saadi au deuxième poteau, lequel concluait d’un extérieur du pied (2-0, 48e). Dans la foulée, Lille était tout près de couler mais Koffi effectuait une remarquable parade sur un nouveau tir de Saadi après une contre-attaque expéditive (50e).

Lille pousse sans succès

Les hommes de Christophe Galtier revenaient néanmoins dans le match sur un magnifique enchainement de Bissouma qui crochetait deux joueurs avant de placer une frappe puissante sur laquelle Kamara ne pouvait rien faire (2-1, 54e). Le match s’emballait alors, Lienard (61e) et Ponce (64e) ratant chacun un but.

Lille mettait la pression sur les locaux qui manquaient toutefois de tuer le suspense quand Saadi tirait juste au-dessus de la cage gardée par Koffi (72e). Puis Bissouma sollicitait de nouveau Kamara (78e) avant que Ponce, lancé dans le dos de la défense bleue, ne soit signalé hors-jeu (81e). La fin de match était crispée avec des visiteurs voulant égaliser et des locaux procédant par contre-attaques, mais Strasbourg tenait bon.  

Grégory Jouin @GregoryJouin