Coupe de France : Saint-Etienne file en quarts en dominant Monaco

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
saint Etienne Coupe france
Le défenseur de Monaco Aleksandr Golovin (G) affronte le défenseur de Saint-Etienne Wesley Fofana (D), le 28 janvier. | VALERY HACHE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après Dijon, le Stade rennais et Belfort, la belle surprise de la soirée, Saint-Etienne s'est qualifié à son tour pour les quarts de finale de la Coupe de France face à Monaco (0-1).

► Le match 

Le match Monaco - Saint-Etienne, au stade Louis-II, était moins flamboyant que ceux de la première partie de soirée. Mais les Stéphanois ont fait ce qu'il fallait pour assurer leur place en quarts de finale de la Coupe de France (0-1). Il n'a fallu qu'un but pour les Verts pour l'emporter face aux Monégasques. A la 24e minute, Denis Bouanga inscrit un très beau but sur un centre de Franck Honorat, et dès la première tentative cadrée de l'ASSE. Si les Monégasques ont essayé de répliquer, ils n'ont pas véritablement inquiété leurs adversaires.

Puis les Verts, bien regroupés, ont tenu le score face à des Monégasques. Il s'agit d'un nouveau revers pour les joueurs de Robert Moreno, qui s'enfonce en plein doute. Ces derniers n'ont gagné qu'un seul de leur cinq derniers matches officiels.

Denis Bouanga.
Denis Bouanga. © AFP

► L'homme du match : Denis Bouanga

Si l'ASSE peut encore espérer soulever sa 7e Coupe de France, c'est grâce à lui. Auteur du seul et unique but de la rencontre, Denis Bouanga permet aux Verts de passer le cap des 8es de finale. C'est lui qui, à la 24e minute, a surgi au deuxième poteau pour reprendre du pied gauche un centre d'Honorat. Le 3 novembre dernier, c'est déjà lui qui avait permis à Saint-Etienne de s'imposer à Geoffroy-Guichard (1-0)  lors de la 12e journée de Ligue 1. Bouanga, l'homme providentiel ?

► Moreno, chat noir de Monaco ? 

Arrivé il y a un mois, Robert Moreno n'a toujours pas trouvé la formule magique. Après la correction subie face à Strasbourg (1-3)  le 25 janvier, les Monégasques encaissent, après cette élimination contre Saint-Etienne, sa quatrième défaite consécutive. Autrement dit, depuis l'arrivée de l'Espagnol, les victoires se font rares. Pourtant, Robert Moreno ne se dit pas inquiet. "Pour moi, il y avait assez de rythme pour aller chercher les espaces. On a amélioré les transitions aussi (par rapport à la défaite contre Strasbourg, ndlr). J'ai besoin de gagner un match, un déclic. Non, le travail n'est pas plus difficile que prévu." L'aventure en Coupe de France étant terminée, il lui faudra donc faire ses preuves dans la seule compétition qui lui reste, la Ligue 1. Le club de la Principauté pointe à une peu glorieuse 13e place en championnat. Le successeur de Leonardo Jardim est donc sous pression.

Avec Clément Pons.

à voir aussi Coupe de France : revivez la qualification de Saint-Etienne face à Monaco Coupe de France : revivez la qualification de Saint-Etienne face à Monaco