Coupe de France : Rouen punit Metz et s'invite en 16e de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Romain Bonte
Les Rouennais éliminent les Messins, le 6 janvier 2020 en Coupe de France
Les Rouennais éliminent les Messins, le 6 janvier 2020 en Coupe de France | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le FC Rouen a créé une nouvelle surprise lors de ces 32e de finale de la Coupe de France en dominant le FC Metz (3-0). Toujours invaincu cette saison dans son groupe de National 2, le club normand s'est donc offert un pensionnaire de L1 et poursuivra l'aventure face à Angers en 16e de finale.

Engagé dans la lutte pour le maintien, le FC Metz n'a probablement pas voulu jeter toutes ses forces en Coupe de France. Pointant au 17e rang de l'élite, et sans le moindre succès depuis le 19 octobre, le club messin se rendait donc au Stade Robert-Diochon avec un enthousiasme modéré. C'était évidemment tout le contraire pour les Rouennais qui se réjouissaient d'accueillir un club de Ligue 1.

Un carton jaune embarrassant

Leaders incontestés de leur groupe de National 2 et toujours invaincus, les Normands n'ont pas tardé à faire opérer la magie de la Coupe de France. Six minutes de jeu leur auront suffi pour ouvrir le score par l'intermédiaire de José Dembi (1-0, 6e). En hommage à Nathaël Julan, décédé tragiquement la semaine dernière, le milieu de terrain enlevait son maillot sous-lequel se trouvait celui de Guingamp, et prenait un carton jaune embarrassant…

Sans l'envie de bien faire, les hommes de Vincent Hognon ne donnaient vraiment pas l'impression d'inverser la tendance, à part peut-être en milieu de deuxième période… Les dieux du football punissaient logiquement les Lorrains lorsque Archi Fataki gagnait son duel avec le portier adverse (2-0, 77e). Bien plus méritants, les Rouennais s'offraient même un troisième but par Mahamadou Diarra en toute fin de match (3-0, 88e). Forts de cet exploit, les protégés de David Giguel auront le plaisir de disputer les 16e de finale face à Angers.