Ismaila Sarr (Rennes prend le meilleur sur les Lillois
Ismaila Sarr (Rennes prend le meilleur sur les Lillois | AFP - JEAN-FRANCOIS MONIER

Coupe de France - Rennes renverse 10 Lillois pour aller en quarts

Publié le , modifié le

Malgré une supériorité numérique née de l'expulsion de Soumaoro dès la 18e minute, Rennes a lutté très longuement pour se qualifier (2-1) aux dépens de Lille pour les quarts de finale de la Coupe de France. Le LOSC avait même ouvert le score par Pépé (65e), mais les Bretons ont fini par renverser la vapeur dans le dernier quart-d'heure, avec un doublé de Siebatcheu (75e, 90+1).

Six victoires consécutives, toutes compétitions confondues. Depuis le début de l'année 2019, Lille ne faisait rien d'autres que gagner, avant de venir défier les Rennais pour ces 8e de finale de la Coupe de France. Avec une confiance au beau fixe, les Nordistes croisaient donc la route de Bretons qu'ils avaient dominés lors de la 1re journée de L1 à domicile (3-1). Pour ce deuxième acte de la saison, le bras de fer a duré très longtemps.

Pourtant, en début de match, le LOSC semblait avoir pris la bonne direction, notamment après un numéro d'Ikoné, qui se jouait de Da Silva d'un petit pont avant de voir sa frappe puissante renvoyée d'une main ferme par le portier Koubek (12e). Mais cinq minutes après, le match basculait. Alors qu'il avait poussé son ballon trop loin, Soumaoro se lançait dans un tacle mal maîtrisé devant Mexer. L'arbitre, après réflexion, l'expulsait. Réduit à 10, les Lillois ne pouvaient plus évoluer de la même manière.

Une fin de match à sens unique

Les actions dangereuses s'accumulaient du côté rennais, avec Sarr qui manquait de peu le cadre (29e), puis Grenier qui voyait Maignan s'interposer (36e), avant que ce ne soit le montant du but lillois qui repousse la tentative de la tête de Hunou (50e). Comme souvent en pareil cas, l'équipe dominée parvenait à trouver le solution sur un coup de pied arrêté. C'est Pépé qui débloquait le compteur en reprenant d'une très belle tête un corner à la 65e minute (1-0). Lille devant, Rennes se devait de réagir. La pression s'intensifiait. Entré trois minutes avant, Siebatcheu égalisait en reprenant de la tête devant le but une passe de Bourigeaud, après un centre qui était passé devant tout le monde (75e, 1-1).

Dans le dernier quart-d'heure, avec cette égalisation, la balance penchait irrémédiablement du côté des Rennais, plus frais que les Nordistes. Et Siebatcheu se chargeait de refaire la différence, en reprenant de la tête un centre dévié de Niang pour battre Koubek dans le temps additionnel (90+1). C'était le coup de grâce. Rennes est en quarts de finale, après avoir infligé son premier revers de l'année 2019 au Losc.