Coupe de France : Rayan Cherki, 16 ans, porte Lyon face à Nantes pour la qualification en huitièmes

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
Cherki Lyon

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Olympique Lyonnais s'est qualifié, non sans mal, ce samedi en huitièmes de finale de la Coupe de France. Les Gones ont pris le meilleur sur Nantes à la Beaujoire (4-3). Rayan Cherki, jeune Lyonnais de 16 ans, s'est montré brillant avec un doublé et deux passes décisives.

Et si Lyon avait trouvé son renfort offensif ? Alors que Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde sont blessés pour une longue durée, l'Olympique Lyonnais prospecte sur le marché des transferts. Mais une solution interne pointe le bout de son nez. Ce samedi, lors des seizièmes de finale de la Coupe de France, Rayan Cherki s'est révélé face à Nantes (4-3). 

Présenté comme un grand espoir du club, le joueur de 16 ans a été l'homme principal de la victoire de l'OL. Lucide dans le jeu, précis dans les passes, et présent à la finition, le milieu offensif a été omniprésent avec un doublé et deux passes décisives. Lancé en Ligue 1 en octobre par Rudi Garcia, Rayan Cherki prend ses marques dans le groupe professionnel lyonnais. Déjà aligné en Ligue des Champions, il avait ouvert son compteur de buts au tour précédent de la Coupe de France, face à Bourg-en-Bresse (7-0)

Rayan Cherki a vite propulsé Lyon devant. Après 55 secondes de jeu, le jeune Français ouvrait la marque suite à un bon mouvement lyonnais. Puis le joueur formé à l'OL a encore été décisif. Suite à une récupération très haute de Bertrand Traoré, Cherki a offert une belle solution avec un bon appel dans la surface (9e). Avec ce second but, il rattrape le manqué de son équipier Martin Terrier deux minutes avant, qui a trouvé le poteau après un bon décalage de Dembélé

à voir aussi Coupe de France : les clubs de Ligue 1 assurent, Belfort s'offre Nancy Coupe de France : les clubs de Ligue 1 assurent, Belfort s'offre Nancy

Vite mené, les Nantais ont vite réagi grâce Moses Simon, remuant sur le côté gauche, et sa recrue Renaud Emond. Le premier, après un bon travail, a centré parfaitement pour le Belge (16e). Avec trois buts en près d'un quart d'heure, ce duel de clubs de Ligue 1 démarrait sur un bon tempo, qui ne s'est pas ralenti. Le ballon allait d'une cage à l'autre.

Nantes s'est révolté en fin de match

Puis Rayan Cherki a de nouveau démontré ses qualités, cette fois-ci de passeur. Après avoir effacé Touré, le joueur de 16 ans a lancé idéalement Terrier dans la profondeur. L'ancien Strasbourgeois a gagné son duel avec Lafont d'un tir du pointu (37e, 3-1). 

à voir aussi Coupe de France : les Réunionnais de JS Saint-Pierroise manquent d'un rien l'exploit de la qualification Coupe de France : les Réunionnais de JS Saint-Pierroise manquent d'un rien l'exploit de la qualification

En seconde période, Rayan Cherki est même passé proche du triplé, mais n'a pas cadré sa frappe dans une bonne situation de tir. L'international tricolore des moins de 16 ans s'est rattrapé. Après le sens du but et la vista, il fait parler sa conduite de balle pour obtenir un penalty, non transformé par Moussa Dembélé (69e). Ce n'est que parti remise car Cherki a repris son rôle de passeur en trouvant admirablement son attaquant dans la surface. Dembélé ne s'est pas manqué (71e, 4-1).

Lyon encore en course sur les quatre tableaux

A l'abri, l'OL s'est fait une grosse frayeur en fin de rencontre. Imran Louza puis Moses Simon ont ramené Nantes tout près de son adversaire. Dans un stade de la Beaujoire en fusion, les Canaris ont poussé pour arracher la prolongation. Mais les Lyonnais, en souffrance, ont résisté pour glaner leur billet pour les huitièmes de finale. L'OL est toujours engagé dans les deux Coupes(demi-finale face à Lille en Coupe de la Ligue), mais aussi en Ligue des Champions (huitième de finale contre la Juventus Turin).