Coupe de France : Rapidement à l'abri, Monaco n'a pas tremblé contre St-Pryvé St-Hilaire

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Keita Baldé vs Saint-Pryvé-Saint-Hilaire
Keita Baldé a inscrit les 4 premiers buts de Monaco en Coupe de France. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Grâce à un début de match très sérieux, l'AS Monaco n'a laissé place à aucun suspense contre Saint-Pryvé Saint-Hilaire (N2) en seizièmes de finale de Coupe de France (3-1). Lancé par un doublé de Keita Baldé, le club du Rocher a scellé l'issue de la rencontre avant la pause grâce à l'inévitable Wissam Ben Yedder. L'ASM retrouvera Saint-Etienne en huitièmes de finale dans un peu plus d'une semaine.

Pas de surprise au stade de la Source d'Orléans. Monaco est aisément venu à bout du club de Saint-Pryvé Saint-Hilaire, pensionnaire de National 2, lors des 16e de finale de la Coupe de France (3-1). Les hommes de Robert Moreno ont fait la différence en première période grâce à une entame très appliquée. Une entame qui voit un Stevan Jovetic particulièrement en jambes, et porteur du brassard de capitaine. Le Monténégrin s'est illustré dès la 2e minute grâce à un enchaînement contrôle pleine course en l'air, volée lobée. Si le ballon ne trouve pas le cadre, l'adversaire a déjà son premier frisson.

Jovetic de retour en bonne forme

L'ASM trouve le cadre deux minutes plus tard avec une belle frappe de Jean-Kevin Augustin (4'). C'est logiquement que Keita Baldé ouvre le score à la 11e minute, opportuniste après une tête de Jovetic repoussée par le gardien adverse. Le Sénégalais confirme sa bonne forme et double la mise à la 28e minute. A la récupération du cuir grâce à un bon pressing, l'ex-joueur de la Lazio est servi en retrait par Ben Yedder et n'a plus qu'à crucifier Châtelin. 6e but inscrit lors de ses 8 derniers matches pour celui qui a récupéré une place de titulaire après la perte de crédit d'Islam Slimani en décembre.

Baldé aurait pu en inscrire un troisième en toute fin de temps réglementaire, mais il se contentera d'un doublé. C'est Wissam Ben Yedder qui a inscrit le troisième but monégasque à la 36e minute, bien trouvé par un centre en retrait de Ruben Aguilar. L'international français a le temps de contrôler et de décocher une volée limpide pour porter la marque à 3-0. 15e réalisation cette saison, toutes compétitions confondues, pour la recrue estivale, impliquée dans 50% des buts de Monaco.

Baldé se montre encore décisif

A la pause, la messe est dite, même si les joueurs de St Pryvé ont bénéficié de quelques largesses dans l'arrière garde adverse. Carnejy Antoine s'est notamment mis en valeur dans la surface de Benjamin Lecomte. En deuxième mi-temps, c'est lui qui finira par sauver l'honneur à la 82e minute, à la conclusion d'un coup franc mal renvoyé. L'attaquant du club de N2 aura marqué cette édition de la Coupe de France avec 8 buts au compteur, dont l'égalisation tardive contre Toulouse en 32e de finale.

Monaco n'aura pas réussi à inscrire le moindre but en deuxième période et peut-être fait preuve d'un peu trop de facilité en fin de match, mais le club du Rocher appréciera d'avoir retrouvé, au moins pour l'instant, un Stevan Jovetic valide. Le Monténégrin a disputé 79 minutes de jeu, lui qui n'avait disputé que trois bouts de matches en janvier depuis son retour de blessure. Grâce à cette première titularisation depuis avril 2019, il espérera enchaîner les matches dans un club où il ne s'est jamais installé durablement. Depuis son arrivée en 2017, l'attaquant aujourd'hui âgé de 30 ans n'a disputé que 35 des 116 matches possibles avec le club du Rocher, à cause de 8 blessures contractées, dont une rupture des ligaments croisés.

"C'est un honneur de se faire éliminer par une équipe comme Monaco. Il n'y a que du plaisir", a réagi Carnejy Antoine du côté de Saint-Pryvé Saint-Hilaire. Le joueur était très enthousiaste à la fin du match, plus que son entraîneur. "Sur cette deuxième mi-temps on a presque pu y croire. A 3-1, avec une ou deux occasions en plus... On ne se sent à la fois pas si loin, mais quand ça accélère, on sent la différence", a réagi Baptiste Ridira, l'entraîneur du club de N2 au micro d'Eurosport, n'oubliant pas les prochaines échéances en championnat. Mais c'est bien Monaco qui disputera les 8e de finale de la Coupe de France, contre Saint-Etienne, le mardi 28 janvier.