La joie des Nantais, qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France
La joie des Nantais, qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France | SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP

Coupe de France : Nantes, Dijon et Orléans rejoignent les quarts de finale

Publié le , modifié le

Sérieux et appliqué, le FC Nantes a validé son billet pour les quarts de finale de la Coupe de France en s’imposant dans le choc 100% Ligue de ce mardi face à Toulouse (2-0). Les Canaris sont accompagnés par Dijon, vainqueur 3-0 sur la pelouse de l’IC Croix (N2), et d’Orléans (L2), tombeur de Metz (1-0).

Douze ans après, le FC Nantes, triple vainqueur de la compétition, retrouve les quarts de finale de la Coupe de France. Opposés à Toulouse, autre pensionnaire de Ligue 1, les Canaris ont su très rapidement se mettre à l'abri pour gérer sereinement ce huitième de finale. Il aura fallu attendre seulement neuf minutes de jeu pour voir Kalifa Coulibaly, déjà buteur samedi face à Sannois Saint-Gratien, pour couper de la tête un coup-franc de Lucas Lima et permettre aux joueurs de Vahid Halilhodžić de prendre les devants (1-0, 9e).

Le break intervient juste avant la mi-temps, au terme d'un superbe numéro de Libombe. Trouvé côté gauche, l'attaquant belge pénètre dans la surface en élimant Ojo d'une jolie feinte de frappe avant de voir son tir détourné par Cahuzac prendre à contre-pied Goicoechea (2-0, 41e). Le gardien toulousain, décisif face aux tentatives nantaises (8e, 12e, 16e, 22e, 60e) aura longtemps permis au TFC d'y croire mais Sanogo (62e) et Bostock (66e) n'ont pas su concrétiser le temps-fort de leur équipe pour s'offrir une fin de match à suspense.

Dijon n'a pas tremblé, Orléans s'offre Metz

Face à Croix (N2), Dijon a fait respecter la logique pour rejoindre les quarts de finale. Une mission facilitée par l'expulsion rapide de Mamadou Dia, auteur d'un grosser faute sur Tavares dans la surface. L'attaquant dijonnais ne manque pas de faire justice lui-même (1-0, 4e). D'une belle frappe en lucarne, Florent Balmont a doublé la mise peu avant la demi-heure de jeu (2-0 27e) avant que Wesley Saïd n'aggrave la marque dans le temps additionnel (3-0, 90e+3), permettant aux Bourguignons d'atteindre les quarts de la Coupe de France pour la première fois depuis 2008.

Des quarts de finale qu'Orléans, 12e de Ligue 2, retrouvera après 30 ans d'absence. Tombeurs de Monaco au tour précédent, les joueurs de Didier Ollé-Nicolle ont cette fois eu la peau de Metz, leader de Ligue 2, grâce à un penalty généreux transformé par Quentin Lecoeuche (1-0, 19e).

Mathieu Aellen