Cardona PSG
Irvin Cardona a déjà embêté le PSG, c'était en finale de Coupe de la Ligue. | JEFF PACHOUD / AFP

Coupe de France : Monaco remanié mais compétitif face au PSG ?

Publié le , modifié le

« On n’a pas le choix. » Leonardo Jardim, l’entraîneur de Monaco est catégorique : contre le Paris Saint-Germain, en demi-finale de Coupe de France, il devrait effectuer bon nombre de changements. Encore en course pour le titre en Ligue 1 et également présente en demies de Ligue des champions, l’ASM commence à se fatiguer et certains joueurs doivent souffler. Au point de ne plus être compétitive face au PSG ?

Le coach portugais de Monaco le sait : la saison est loin d’être terminée. Pour arriver satisfait (et victorieux) au bout de celle-ci, tout le monde doit être prêt : « Il y a deux matches avec seulement deux jours de récupération. J’ai besoin de faire tourner et ce match donne au moins l’opportunité aux jeunes de jouer contre une équipe très forte. » estime Leonardo Jardim.

Des habitués du groupe professionnel et des petits nouveaux

Et les jeunes, bien qu’entourés de joueurs expérimentés (Andrea Raggi, Joao Moutinho, etc.), seront vraiment sans aucun repère. La révélation, Kylian Mbappé, devrait être mise au repos et c’est Valère Germain et Irvin Cardona qui pourraient animer l’attaque monégasque. Un bon soldat associé à un jeune espoir de 19 ans, qui s’est déjà illustré 112 minutes en Coupe de France. Même chose pour ce qui est de l’arrière-garde avec les forfaits de Benjamin Mendy et Djibril Sidibé qui donneront sans doute du temps de jeu aux Kevin N’Doram (21 ans), Abdou Diallo (20 ans) et autres Jorge (21 ans).

Autant de changements finalement pas si surprenants quand on sait que Monaco aborde son 56e match de la saison, soit cinq de plus que son adversaire du soir. Cela paraît peu numériquement mais Leonardo Jardim le justifie lui à l’échelle d’une saison : « Si on ne tourne pas, on arrivera au mois de mai totalement morts. »

Balle au centre mais avantage Paris en Coupe

C’est en tout cas une quatrième opposition cette saison qui attend les deux formations après la victoire de Monaco et le nul en championnat ainsi que la victoire de Paris en finale de Coupe de la Ligue. Une finale largement remportée par le PSG même (4-1) et qui témoigne d’une chose : les coupes nationales ne sont pas forcément prioritaires pour l’ASM. Leonardo Jardim avoue même : « Le championnat est le plus important et ensuite la Ligue des champions, pour le coefficient européen et l’image internationale des joueurs. »

Alors qu’ils affronteront Toulouse ce week-end en championnat puis la Juventus Turin en demi-finale aller de Ligue des champions, les Monégasques ne devront pour autant pas lâcher ce match face au PSG. Ne serait-ce que pour la confiance dans le sprint final… D’autant que l’ASM n’a toujours pas gagné de titre depuis 2013 (Ligue 2). Alors le changement, c’est pour quand ?