Coupe de France : Lyon se qualifie avec sérieux face à Bourg-en-Bresse

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
La joie des Lyonnais face à Bourg-en-Bresse.
La joie des Lyonnais face à Bourg-en-Bresse. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Toujours convalescent, Lyon a profité de son déplacement à Bourg-en-Bresse samedi, en 32e de finale de la Coupe de France, pour reprendre confiance en s'imposant dans les grandes largeurs au stade Marcel-Verchere(7-0). Dembélé, omniprésent avec deux buts et une passe décisive, Aouar, Caqueret, Cherki et Cornet ont été les principaux artisans du feu d'artifice lyonnais.

Au moins, l'OL repart avec la victoire et la confiance. Derrière un score flatteur (7-0), l'Olympique Lyonnais n'a pas montré de réels progrès dans le jeu pour éliminer samedi une équipe joueuse mais bien trop fragile de Bourg-en-Bresse, pensionnaire de National, en 32e de finale de la Coupe de France.

Bousculé dans l'animation offensive, peu emballant en première période, le douzième de Ligue 1 a néanmoins su montrer ce qui le différencie d'une équipe de deux échelons inférieurs : l'efficacité. Elle a été chirurgicale samedi, avec un but toutes les deux frappes.

Dembélé s'occupe de tout

Et c'est Moussa Dembélé qui s'est chargé de sanctionner chaque errement défensif, en étant impliqué sur les quatre premiers buts. L'international espoir a d'abord profité d'une passe en retrait trop molle de Camara pour ajuster Callamand (1-0, 17e), puis a repris un tir d'Houssem Aouar mal repoussé par le défenseur devant lui (2-0, 41e). Il a ensuite offert le but du K.O involontairement à Martin Terrier quand sa frappe enroulée a heurté le poteau avant de revenir sur son coéquipier (3-0, 47e). 

Cruel pour Bourg-en-Bresse, incapable de réduire le score mais surtout beaucoup trop fragile défensivement. Le club auvergnat a été très loin de démériter face à un OL sans vraiment d'idées et qui peut remercier l'agressivité de Dembélé. Son centre en retrait pour Cornet sur le quatrième but est venu clôturer sa soirée pleine, et surtout pleine d'espoirs pour l'OL alors que Jeff-Reine Adélaïde et Memphis Depay sont sur la touche pour plusieurs mois (4-0, 55e).

Sur un nouveau ballon mal repoussé, Maxence Caqueret est venu participer au festival offensif (5-0, 82e). Résigné en fin de match, Bourg-en-Bresse a sombré, encaissant deux derniers buts d'Aouar (6-0, 89e) et Cherki (7-0, 91e). Cet OL n'a pas résolu grand-chose de ses problèmes samedi, mais il s'est rassuré face à un adversaire venu pour jouer. C'est déjà ça.

• La décla' : "Je suis quand même énervé de l'arrogance de Lyon sur le dernier quart d'heure"

Karim Mokeddem (entraîneur de Bourg-en-Bresse) : "Nous avons livré 45 premières minutes correctes. Nous avons embêté les Lyonnais avec des occasions. Et après, Lyon c'est le très haut niveau. Nous avons commis deux fautes directes sur les deux premiers buts. Certains de mes joueurs ont côtoyé le haut niveau il y a un moment et d'autres aspirent à y aller. Mais contre une équipe de haut niveau, il faut être capable de ne pas commettre d'erreur. Je suis quand même énervé de l'arrogance de Lyon sur le dernier quart d'heure. Je voulais voir le caractère de mes joueurs face à ce type de comportement mais ils sont trop mignons. Cela m'agace quand même. On ne doit pas perdre 7-0 sur ce match mais avec ce comportement on ne pourra pas monter en Ligue 2. Si les joueurs avaient eu la fierté de leur coach, ils n'auraient pas pris 7-0. Nous aurions pu sortir un peu plus dignement de la Coupe".