Coupe de Fance Lyon Montpellier Mathieu Valbuena 012017
Mathieu Valbuena de retour au premier plan | AFP - Philippe Desmazes

Coupe de France: Lyon étrille Montpellier 5 à 0 et se qualifie pour les 16e de finale

Publié le , modifié le

Lyon a écrasé Montpellier 5 à 0 pour se qualifier en 16e de finale de la Coupe de France, où il affrontera Marseille selon le tirage au sort effectué juste avant son match, dimanche. Nabil Fekir a été le grand homme de ce succès avec un but et trois passes décisives. Marseille-Lyon aura lieu le 31 janvier ou le 1er février.

Dans un Parc OL qui fêtait le premier anniversaire de son inauguration mais qui sonnait bien creux avec seulement 10.000 spectateurs, l'équipe de Bruno Genesio a confirmé sa bonne fin d'année 2016. Lyon, 4e en championnat, est effectivement invaincu dans le temps réglementaire depuis sa courte défaite contre le Paris Saint-Germain (1-2) le 27 novembre. Seul Guingamp, en Coupe de la Ligue le 14 décembre, a réussi à faire dévier les Lyonnais de leur route. Et encore, aux tirs au but (2-2, 4-3 t.a.b.)... 

Nabil Fékir dans tous les bons coups face à Montpellier
Nabil Fékir dans tous les bons coups face à Montpellier

Face au 11e en L1, totalement inoffensif au point de concéder sa cinquième défaite consécutive à l'extérieur, le duo Lacazette-Fekir s'est particulièrement mis en évidence: les deux joueurs ont chacun marqué un but et délivré respectivement une et trois passes décisives. Alexandre Lacazette a rapidement ouvert la marque avec un enchaînement contrôle de la poitrine-reprise du pied gauche à la réception d'un coup franc joué de l'aile droite par Mathieu Valbuena (1-0, 5e).

Diakhaby également buteur

Ce dernier a une nouvelle fois été très présent dans l'animation offensive tout comme Nabil Fekir qui a inscrit le troisième but de l'OL juste avant la mi-temps, devançant le gardien Laurent Pionnier en piquant le ballon après un une-deux avec Lacazette (3-0, 42e). Entre-temps, le jeune (20 ans) défenseur central Mouctar Diakhaby a confirmé que sa taille (1,92m) pouvait être très précieuse, notamment sur les phases arrêtées, lorsqu'il a repris victorieusement de la tête un centre adressé de l'aile droite par Fekir (9e).

L'international français était ensuite à l'origine du doublé de Maxwel Cornet, d'abord servi dans l'axe pour lui permettre d'éliminer Pionnier (71), puis depuis l'aile gauche pour un dernier but de la tête (75e). Fekir, trouvé par Lacazette, aurait même pu ajouter un sixième but si Pionnier ne s'était pas interposé sur sa reprise à bout portant (81). 

Réactions:

Bruno Genesio (entraîneur de Lyon): "Nous avons fait ce qu'il fallait pour nous rendre le match facile. Nous sommes restés sérieux jusqu'au bout. Nous avons marqué cinq buts et nous aurions pu en inscrire d'avantage. Nous avons eu beaucoup de problèmes en début de saison et cela nous a gêné pour trouver une équipe type. Nous retrouvons des joueurs en forme et il est plus facile de se préparer. Quand on a des joueurs de talents, il faut essayer de les utiliser au mieux. Nabil Fekir avait déjà démontré de gros progrès avant la trêve, depuis mi-novembre même. Il a délivré trois passes décisives, il a marqué. Il s'est aussi impliqué défensivement. Il a livré un très bon match. Il fallait du temps".

Frédéric Hantz (entraîneur de Montpellier): "Pour moi, ce n'est pas une déroute. C'est une défaite normale dans un match opposant deux clubs au niveau très largement différents. Nous ne sommes pas très bien entrés dans la rencontre dans les duels et Lyon marque sur son premier tir. Cela aurait pu être bien pire. Nous attaquons une nouvelle saison. On peut battre ce genre d'adversaire dans un enchaînement de matches et que l'équipe en face n'est pas bien et que l'on est au top. Là, il y a trop d'écart. Il y a des enseignements".

francetv sport @francetvsport