Valère Germain
Dans la douleur, l'OM s'est hissé en huitièmes de finale de la Coupe de France. | DAMIEN MEYER / AFP

Coupe de France : L'OM fait craquer Granville et passe en 8e de finale

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille s'est difficilement défait de Granville (N2) en 16e de finale de la Coupe de France, vendredi. Les Marseillais se sont imposés 3-0 en fin de match. Alvaro et Radonjic ont débloqué une situation devenue compliquée pour les amateurs, réduits à 10 en fin de match. Payet a corsé l'addition.

Cette fois, l’OM s’est fait moins peur. Et a arraché sa qualification plus tôt. Mais, comme à Trélissac en 32e, les Marseillais ont peiné pour passer ce 16e de finale de la Coupe de France. Loin d’être flamboyant, Marseille a écarté Granville (2-0) en fin de match grâce à Alvaro Gonzalez (77e) et Nemanja Radonjic (83e), alors que les joueurs de National 2 étaient réduits à 10 après l’expulsion de William Sea Nessemon pour double carton jaune (9e, 75e). Dimitri Payet a scellé le sort de la rencontre avant le coup de sifflet final (90+3e). 

Fin de match à sens unique

Jeffrey Baltus, le portier des amateurs, a longtemps repoussé l’échéance, répondant présent sur les opportunités olympiennes, bien que pas des plus dangereuses. Mais la tentative de Payet a été captée (26e), puis celle de Lopez déviée (37e). Strootman a également pris sa chance (73e).

Mais le verrou a fini par sauter lorsqu’Alvaro Gonzalez, qui traînait dans la surface, a envoyé une puissante frappe au fond des filets (77e). Puis Nemanja Radonjic s’est défait d’une défense fatiguée avec un crochet du gauche à l’entrée de la surface avant de décrocher un tir imparable (83e). L’addition s’est même alourdie lorsque Dimitri Payet a envoyé le ballon dans la lucarne adverse (90+3e).

Du répit pour l'OM 

Même si les Normands n’ont pas inquiété Yohann Pelé, Granville a tout de même contrarié les plans marseillais pendant près de 80 minutes. Mais, au métier, l’OM s’est sorti du piège dans un stade Michel-d’Ornano de Caen qui affichait complet. Et dont toute la recette sera laissée aux amateurs. En pleine tourmente en coulisses après les déclarations d'André Villas-Boas, Marseille s’offre un peu de répit en évitant un faux pas.

Maxime Gil gil_maxime_34