Naïm Sliti
Homme de la soirée, Naïm Sliti a planté un triplé contre les Verts. | AFP

Coupe de France : Les favoris au rendez vous, excepté Saint-Etienne

Publié le , modifié le

Sur les cinq matches des seizièmes de finale disputés ce mercredi soir en Coupe de France, la hiérarchie a globalement été respectée. Les équipes de Ligue 1 opposées à des équipes de division inférieure se sont qualifiées. Caen a corrigé Viry-Châtillon (6-0), Rennes a disposé de Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (2-0). Mais le match spectaculaire était à Geoffroy-Guichard, où Saint-Etienne a coulé face à Dijon (3-6). Orléans s'est qualifié en prolongations contre Bergerac (3-2). Croix a arraché son billet pour les huitièmes aux tirs au but contre Marignane (0-0).

Pluie de buts à Geoffroy-Guichard 

La défaite au bout du suspense lors du derby dimanche a peut-être laissé des traces. Saint-Etienne a pris l'eau contre Dijon mercredi en seizièmes de finale de Coupe de France. Les hommes de Jean-Louis Gasset ont été battus 6-3 à domicile, encaissant notamment un triplé de Naïm Sliti. Menés 5-1 à l'heure de jeu, les Verts ont pourtant créé une illusion de suspense grâce aux entrées de Wahbi Khazri et Kevin Monnet-Paquet.

Revenus à 5-3, ils n'ont cependant pas réussi à inverser la tendance. Il faut dire que Runar Runarsson était particulièrement motivé dans les buts dijonnais. Le gardien finlandais, qui a perdu sa place en championnat, a su semer la frustration dans l'esprit des attaquants du Forez en fin de match. Victoire importante pour le moral à Dijon, toujours au ralenti en Ligue 1 malgré l'arrivée d'Antoine Kombouaré sur le banc. Quant aux Stéphanois, ils ne sont plus engagés dans la moindre coupe et pourront défendre leur quatrième place en championnat.

Viry-Châtillon n'a pas tenu la comparaison

Cinq divisions d'écart, six buts au tableau d'affichage. Caen n'a pas fait de cadeaux à Viry-Châtillon. Les Normands se sont imposés 6-0 à l'extérieur. La salve de buts a commencé à la cinquième minute avec une réalisation de Yacine Bammou, qu'il a dédiée à Emiliano Sala, son ancien coéquipier à Nantes toujours disparu. Doublé pour Khaoui. Tchokounté, Mbengue et Mouaddib y sont aussi allés de leur but.

Rennes a également validé son ticket pour les huitièmes de finale sans vraiment trembler. Les Bretons ont pris le meilleur sur Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (2-0) grâce à Jordan Siebatcheu et Adrien Hunou, buteurs en première période. 

Hiérarchie respectée aussi pour Orléans. Le club pensionnaire de Ligue 2 a vacillé mais a su éviter la défaite à Bergerac. Les coéquipiers d'Anthony Le Tallec menaient 2-0 avant de prendre deux buts à la 89e et à la 90e minute. Finalement, Maxime d'Arpino a qualifié Orléans en prolongations.

Enfin, dans le match des petits poucets, Croix et Marignane ont attendu les tirs au but pour se départager. Ce sont les Nordistes qui ont pris le dessus au moment fatidique malgré un écart d'une division en leur défaveur.

Les résultats

Saint-Pryvé-Saint-Hilaire 0 - 2 Stade Rennais
Saint-Etienne 3 - 6 Dijon
Viry-Châtillon 0 - 6 Caen
Bergerac 2 - 3 Orléans (a.p.)
Marignane 0 - 0 Iris Croix (3-4 aux t.a.b)