Andy Delort Montpellier Caen
La joie d'Andy Delort (Montpellier) buteur contre Caen. | Sylvain THOMAS / AFP

Coupe de France : les clubs de L1 se qualifient sans mal, les petits s'arrêtent

Publié le , modifié le

Après les beaux matchs d'hier, ce dimanche a vu la suite des 16es de finale de la Coupe de France, sans surprise à la différence de la veille. Les clubs de Ligue 1 n'ont laissé aucune chance aux petites équipes de rang inférieur qui les affrontaient. Montpellier a déroulé contre Caen (5-0), Angers a stoppé la belle aventure des Rouennais (1-4), Rennes s'est qualifié tranquillement face à l'Athlético Marseille (0-2) et enfin Dijon a maîtrisé son sujet face à Nîmes (5-0).

► Montpellier sans pitié

Montpellier a déroulé face à Caen ce dimanche (5-0). Malgré des tribunes très clairsemées, les Montpellierains ont donné du rythme durant cette rencontre. Malheureusement pour les Normands, actuellement en Ligue 2, et qui n'ont pas su trouver de solutions. Largement supérieur offensivement, le MHSC ouvre le score sur un penalty du milieu de terrain Téji Savanier (24e). L'attaquant Gaëtan Laborde signe le deuxième but montpellierain à la 37e, avant qu'Andy Delort lui emboîte le pas à la 40e minute de jeu avec un but quelque peu improbable : une tête dos au but aux six mètres qui dupe le gardien Erwin Zelazny.

Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour les Normands, dont le capitaine Jessy Pi est expulsé juste avant la mi-temps, après avoir reçu deux cartons jaunes. Montpellier n'a aucune pitié. Au retour des vestiaires, Florent Mollet marque le quatrième but des Héraultais (59e). Suivi par Andy Delort, pour un doublé à la 64e minute de jeu. 5-0, le score fait mal, mais paraît logique pour Montpellier face au club de Ligue 2, qui a fait ce qu'il pouvait. Montpellier se qualifie donc pour les 8es de finale de la Coupe de France, sans forcer. 

► La belle aventure de Rouen s'arrête en 16es 

Après avoir vibré lors des 32es de finale début janvier, Rouen voulait répéter l'exploit de la victoire de David contre Goliath, lorsque les Normands avaient éliminé le FC Metz à la régulière 3-0. Mais la belle aventure des Rouennais s'arrête aux portes des 8es de finale (1-4). Pourtant, les trois divisions d'écart avec Angers (Rouen est en national 2) n'ont guère intimidé les Normands, sachant que la surprise pouvait être possible. Mais ils ont été étouffés par leur adversaire. Dès la 5e minute de jeu, Rachid Alioui ouvre le score en faveur d'Angers. Le Rouennais Adama Sidibé réplique et égalise à la 13e minute.

Angers répond à son tour via son attaquant Farid El Melali, auteur d'un doublé en quelques minutes (19e et 23e). Avec quatre buts dans les 25 premières minutes, la rencontre s'équilibre dans le jeu avec quelques occasions rouennaises en fin de première période. Angers n'a pas fini ! A la 81e minute, Stéphane Bahoken inscrit le quatrième et dernier but du SCO. La qualification pour les 8es de finale est donc tranquille pour les Angevins. 

► Rennes mange le petit Marseille

L’Athlético Marseille, petit club des quartiers nord de Marseille, en national 3, rêvait de poursuivre sa belle aventure. Mais les Rennais n'ont guère laissé d'espoir aux Marseillais, à Fos-sur-mer (0-2). Deux ans et demi après son arrivée, Hamari Traoré a marqué son premier but sous les couleurs rennaises. Son incroyable demi-volée permet aux Rouges et Noirs de dominer la rencontre dès la 23e minute. Raphinha double la mise avant la fin de la première période (45+2).

L'Athlético saisit sa chance jusqu'au bout, mais ne parvient pas à trouver de solutions face aux tenants du titre. En seconde période, le match a été arrêté quelques minutes après que des supporters ont allumé des fumigènes au bord du terrain. Après un avertissement, le match a repris. Les Rennais ont alors tenu leur rang jusqu'au bout pour se qualifier en 8es de finales de la Coupe de France. 

► Dijon dans la maîtrise

C'est la maîtrise qui a dominé le jeu des Dijonnais ce dimanche soir, chez eux, au stade Gaston Gérard face à Nîmes (5-0). Ils ont survolé cette rencontre de A à Z avec un jeu bien en place, une présence sur les ballons et une attaque efficace. La preuve par le score : Dijon l'emporte 5-0. Jhonder Cadiz est le premier à ouvrir la marque côté Bourguignon, sur penalty. 

Stephy Mavididi poursuit en inscrivant un doublé (75e et 90e). Mounir Chouiar (79e) et Bruno Ecuele Manga (86e) s'illustrent également dans cette rencontre. Dijon maîtrise son sujet pour se qualifier sans souci pour les 8es de finale de Coupe de France. 

à voir aussi Coupe de France : les clubs de Ligue 1 assurent, Belfort s'offre Nancy Coupe de France : les clubs de Ligue 1 assurent, Belfort s'offre Nancy