Coupe de France : le Red Star fait trembler jusqu'au bout l'OL qui s'en sort aux tirs aux buts

Publié le , modifié le

Auteur·e : Louise Gerber
Le capitaine lyonnais Memphis Depay félicite son coéquipier Paqueta, buteur, sur le terrain du Red Star, en 8e de finale de Coupe de France, le 8 avril 2021
Le capitaine lyonnais Memphis Depay félicite son coéquipier Paqueta, buteur, sur le terrain du Red Star, en 8e de finale de Coupe de France, le 8 avril 2021 | MAXPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En manque de résultats en championnat, l'Olympique lyonnais s'est qualifié non sans difficulté pour les quarts de finale de la Coupe de France, jeudi 8 avril. Malgré un duo Paqueta-Depay efficace et un avantage de deux buts, il aura fallu les tirs aux buts aux Gones pour venir à bout du Red Star, pensionnaire de National (2-2, 5 t.a.b.4).

Grosse frayeur pour l'Olympique Lyonnais. Les hommes de Rudy Garcia ont bien failli tomber face au Red Star en 8e de finale de la Coupe de France jeudi 8 avril. Auteurs de 60 premières minutes sérieuses, les Gones ont gâché leur avantage de deux buts. Poussés aux tirs aux buts, les Lyonnais ont finalement réussi à se qualifier pour la quatrième année consécutive en quarts de finale.

Paqueta-Depay, le ticket gagnant

Si les joueurs du Red Star ont été les premiers à avoir une belle occasion - Cheikh N'Doye au point de penalty manquant le cadre de la tête à la 19e -  leurs erreurs défensives ont permis aux Lyonnais de mener 2-0 à la fin du premier acte (Lucas Paqueta, 28e et Memphis Depay, 45e). 

Privés de plusieurs de leurs cadres (Tino Kadewere, victime d'une déchirure à la cuisse, Maxwell Cornet et Léo Dubois, blessés à Lens, Islam Slimani, suspendu et Houssem Aouar, blessé aux aducteurs), les Rhodaniens ont pu compter sur un duo Lucas Paqueta - Memphis Depay efficace. Le milieu brésilien, impliqué sur les deux premiers buts, aurait pu s'offrir un doublé à de nombreuses reprises. C'était sans compter sur le gardien francilien, Raphaël Adiceam, fautif en première période mais irréprochable après la pause.

Julian Pollerbeck sauve les Lyonnais

Alors que les Lyonnais avaient la main sur la rencontre et la balle de 3-0, l'Etoile Rouge a réduit la marque grâce à un but de Pape Meissa Ba. L'égalisation, survenue à la 74e grâce à un coup-franc de Jimmy Roye sous la transversale, a relancé les espoirs des Franciliens, sixièmes de National. 

Amenés aux tirs aux buts, les Gones s'en sont finalement sortis grâce à leur deuxième gardien, l'Allemand Julian Pollersbeck, auteur d'un bel arrêt pour détourner la frappe de Diego Michel. C'était la troisième fois que l'OL remportait une séance de tirs aux buts dans cette compétition.

 

"On n'a pas à se faire peur comme ça"

Un résultat frustrant pour le Red Star, qui se voyait déjà réaliser un exploit à domicile. "La frustration est légitime mais il faut aussi regarder le caractère dont on a fait preuve pour revenir à 2-2. On a montré de bonnes choses", a déclaré en conférence de presse l'entraîneur du Red Star, Vincent Bordot. Un constat partagé par Jimmy Roye, milieu et buteur francilien : "Les tirs au but c'est cruel mais c'est le foot. C'est dur parce que c'était le soir pour créer l'exploit (...) mais on n'a pas à rougir. Il faut être fier de ce qu'on a fait."

Les hommes de Rudi Garcia, déjà à la peine en championnat - trois matches sans victoire - n'ont pas profité de la Coupe pour se rassurer. "Quand on mène 2-0 on n'a pas à se faire peur comme ça et se faire rattraper 2-2. C'est quelque chose qu'il faudra corriger, ce n'est pas normal", a réagi le milieu lyonnais Maxence Caqueret. Les Gones, dont le dernier succès en Ligue 1 remonte au 3 mars, tenteront de retrouver le chemin de la victoire ce week-end contre Angers au Parc OL. Ils connaîtront l'identité de leur rival en quarts de finale, programmés le 21 avril, dès vendredi à l'issue du tirage au sort.

à voir aussi Coupe de France : Angers et Montpellier filent en quarts de finale, ça passe pour les petits poucets Canet-en-Roussillon et Rumilly Vallières Coupe de France : Angers et Montpellier filent en quarts de finale, ça passe pour les petits poucets Canet-en-Roussillon et Rumilly Vallières