Les Parisiens Lucas, Draxler et Ben Arfa
Julian Draxler, Lucas et Hatem Ben Arfa, le trio offensif conquérant du PSG à Rennes | AFP - DAMIEN MEYER

Coupe de France: Le PSG tout en maîtrise à Rennes

Publié le , modifié le

Quinze jours après s'être imposé sur cette pelouse (1-0) en championnat, le PSG a de nouveau dominé (4-0) le Stade rennais dans son antre du Roazhon Park, en 16e de finale de la Coupe de France. Comme en championnat, l'Allemand Julian Draxler a ouvert le score (27e), avant que Lucas ne double la mise (38e), et que l'Allemand ne s'offre un doublé (68e), suivi d'un but de Ben Arfa (90e). Avec une équipe remodelée (Trapp, Di Maria, Verratti, Meunier blesssés, Thiago Silva, Cavani, Matuidi ménagés), le club parisien se qualifie sans peur pour les 8e de finale de la Coupe de France.

Les ailes pour réussir son envol. Le PSG a pu compter sur ses deux flèches de côté, Julian Draxler et Lucas, pour se ménager un voyage serein à Rennes. Comme lors du match retour en L1, l'Allemand a trouvé le chemin des filets en premier. Il y a 15 jours, c'était à la 39e minute. Cette fois, il a été beaucoup plus rapide, en reprenant une superbe ouverture de Thiago Motta pour un contrôle dans la course et pour tromper Costil dès la 27e minute. 

Et puis, dix minutes après, une remontée de ballon ultra rapide, ponctuée par une combinaison entre Draxler et Ben Arfa, lequel centrait. Au deuxième poteau, Lucas fermait bien la porte pour pousser le ballon au fond des filets (38e). Totalement maîtres de leur sujet, les Parisiens géraient la suite du match jusqu'à un nouveau coup de canon de Draxler, qui se recentrait sur son pied droit et adressait une belle frappe victorieuse à la 68e minute. Il pouvait laisser sa place au revenant Javier Pastore, alors que six minutes après, Lucas était tout près de l'imiter, mais Costil repoussait sa reprise du pied (74e). En toute fin de match, sur un service malicieux de Pastore, Ben Arfa gagnait son duel face à Costil pour donner à ce succès des aspects de claque.

En ayant ménagé son groupe, Unai Emery a donc empoché une qualification tranquille. Quelques jours après le match nul poussif contre Monaco, cela rassure à quinze jours de recevoir le FC Barcelone pour le 8e de finale aller de la Ligue des Champions.

Résul​tats

Fréjus St-Raphaël (CFA) - Prix-lès-Mézières (CFA2) 1-0
CA Bastia (NAT) - Nancy (L1) 2-0
Les Herbiers (NAT) - Guingamp (L1) 1-2 a.p.
FC Chambly (NAT) - Monaco (L1) 4-5 a.p.
US Avranches (NAT) - Fleury 91 FC (CFA) 1-0
Auxerre (L2) - Saint-Etienne (L1) 3-0 a.p.
Angers (L1) - Caen (L1) 3-1
Rennes (L1) - Paris SG (L1) 0-4