Blaise Matuidi (PSG) face à Niort
Blaise Matuidi (PSG) face à Niort | XAVIER LEOTY / AFP

Coupe de France: le PSG prend son quart sans forcer

Publié le , modifié le

Le Paris-Saint-Germain s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France en s’imposant (2-0) sur la pelouse du stade René-Gaillard de Niort contre de vaillants Chamois qui ont longtemps résisté avant d’abdiquer. Un but de Javier Pastore (78e) a fait la différence pour les visiteurs qui se sont procuré de nombreuses occasions et qui ont fait briller le gardien local Arthur Desmas avant le second but d'Edinson Cavani dans les arrêts de jeu (son 36e but en 35 matches toutes compétitions confondues). Le PSG reste donc en course dans toutes les épreuves.

Paris a fini par avoir la peau des Chamois ! Sous une pluie battante et sur une pelouse bien entamée, le Paris-Saint-Germain a logiquement pris les commandes du jeu, se procurant les meilleures occasions de la première période sans parvenir à conclure, la faute à un excellent Arthur Desmas dans la cage du club des Deux-Sèvres. La première frappe cadrée était pour Thomas Meunier qui sollicitait Desmas d’une tentative puissante (11e). Puis une parade réflexe de Desmas sauvait les Chamois sur un centre de Gonçalo Guedes dévié par Choplin (23e). Sept minutes plus tard, un nouvel arrêt de Desmas sur un centre tir puissant du Portugais permettait aux locaux de tenir et de regagner les vestiaires sur un score vierge applaudi par le public niortais.

Pastore délivre Paris

Paris continuait de dominer en seconde période mais Niort résistait grâce à une défense coriace et un gardien très chaud. Augustin, seul face à Desmas, perdait son duel (57e). Cinq minutes plus tard, Nkunku se voyait refuser un penalty qui pouvait se siffler. La pression s’accentuait sur le but niortais. A la 70e minute, une tête de Marquinhos frôlait le cadre. Dans la foulée, un défenseur niortais dégageait sur sa ligne une reprise de Kimpembe sur corner.

La délivrance survenait quelques instants plus tard : sur un coup-franc tiré par Nkunku côté droit, Pastore se montrait le plus prompt pour dévier le cuir au fond des filets adverses (0-1, 78e). Les Bleus tentaient bien de mettre le feu dans les dernières minutes mais sans vraiment faire trembler le portier parisien Alphonse Areola si ce n'est dans les arrêts de jeu (gros arrêt sur un tir à bout portant). Mais c'est le club de la capitale qui doublait finalement la mise sur un but de l'inévitable Cavani après une grosse occasion pour Lucas (0-2). Le double tenant du titre est encore en course pour remporter une 11e Coupe de France et dépasser l’OM au palmarès.

Grégory Jouin @GregoryJouin