La joie des joueurs du PSG
La joie des joueurs du PSG | GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Coupe de France: le PSG et Montpellier sans pitié pour les Bretons, Troyes sort les Verts

Publié le , modifié le

Respectivement vainqueurs de Guingamp (4-2) au Parc des Princes et de Lorient (4-3) à La Mosson, le Paris-Saint-Germain et Montpellier ont validé leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de France ce mercredi soir. Troyes a éliminé Saint-Etienne aux tirs au but (1-1 à la fin du match) tout comme Metz, tenu en échec à Tours (0-0) avant de passer in extremis. Le petit poucet Biesheim (N3) a échoué dans cert exercice après avoir offert une belle résistance à Grenoble (1-1 à la fin du temps réglementaire, 2-2 à l'issue de la prolongation). Les Herbiers se sont imposés (2-1) à Saint-Lo.

Paris assure l'essentiel

Déjà victorieux du Stade Rennais (6-1) au tour précédent, les Parisiens ont de nouveau sorti une formation bretonne en 16e de finale, l’En Avant Guingamp, battu (4-2) au terme d’un match ouvert au Parc des Princes. Adrien Rabiot (21e) a ouvert le score avant que Lucas Deaux ne marque contre son camp quatre minutes plus tard. Les Rouge et Noir ont répliqué sur un penalty de Marcus Thuram juste après la demi-heure et le PSG a dû attendre le but de Javier Pastore (64e) pour reprendre ses distances. Un second penalty guingampais inscrit par Yeni N’Gbakoto (75e) a redonné espoir aux visiteurs mais Marquinhos a tué le suspense à la 89e minute.

Montpellier vient à bout de Lorient

La meilleure défense de Ligue 1, certes très remaniée, a pris l'eau au cours de cette rencontre. En l'absence de son capitaine Vitorino Hilton, de ses hommes de couloir Ruben Aguilar et Jérôme Roussillon, et du gardien Benjamin Lecomte, elle a été piégée à deux reprises par l'attaquant Denis Bouanga lors de la première période. Le meilleur buteur breton ouvrait la marque sur un coup franc des vingt mètres (7e), effleuré par le jeune Dimitry Bertaud, et redonnait l'avantage à Lorient sur une frappe décroisée (32e). 

Dans l'intervalle, l'attaquant Ninga marquait son premier but de la soirée d'un tir en pivot (10e). Auteur d'un excellent début de seconde période, Montpellier prenait l'avantage en cinq minutes. Le milieu Junior Sambia égalisait d'abord d'un tir croisé (55e) et l'attaquant Isaac Mbenza concrétisait en solitaire un contre (60e) pour donner l'avantage aux locaux pour la première fois. Puis, Ninga ajoutait son second but personnel (64e) en coupant un centre de Nordi Mukiele pour répondre à l'égalisation du milieu Alexis Claude-Maurice, qui exploitait une nouvelle erreur de la défense (62e). Lorient, qui gâchait trois nettes occasions, repartait avec des regrets, alors que Montpellier reste en course dans les deux coupes nationales.

Le tableau des 16e de finale

Mardi
    Nantes (L1) - Auxerre (L2)             3-4
    Granville (N2) - Concarneau (N1)       3-2 a.p.
    Bourg-en-Bresse (L2) - Toulouse (L1)   2-0 
    Stade Briochin (N2) - Lens (L2)        0-1
    Châteauroux (L2) - Chambly (N1)        1-1 a.p.
    Chambly qualifié aux tirs au but (4-3)
    Colomiers (N2) - Sochaux (L2)          1-2 
    Canet-en-Roussillon (N3) - Caen (L1)   1-1 a.p.
    Caen qualifié aux tirs au but (4-3)
    Epinal (N2) - Marseille (L1)           0-2
    Mercredi
    Montpellier (L1) - Lorient (L2)        4-3
    Biesheim (N3) - Grenoble (N1)          2-2 a.p.
    Grenoble qualifié aux tirs au but (3-0)
    Troyes (L1) - Saint-Etienne (L1)       1-1 a.p.
    Troyes qualifié aux tirs au but (4-3)
    Tours (L2) - Metz (L1)                 0-0 a.p.
    Metz qualifié aux tirs au but (2-1)
    Saint-Lô (N3) - Les Herbiers (N1)      1-2
    Paris SG (L1) - Guingamp (L1)          4-2
    (21h05)
    Monaco (L1) - Lyon (L1) 2-3
    Jeudi
    (21h00)
    Strasbourg (L1) - Lille (L1)

Grégory Jouin @GregoryJouin