Sarabia
Sarabia a marqué le but victorieux |

Coupe de France : le Paris Saint-Germain élimine difficilement Lorient en seizièmes de finale

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France ce dimanche. Largement favori, le PSG a arraché la victoire avec difficulté face à Lorient, club de Ligue 2 (1-0). Pablo Sarabia a libéré les Parisiens à dix minutes du terme.

Neymar et Kylian Mbappé commençaient à mettre les chaussures et enlever les chasubles. Laissé sur le banc par Thomas Tuchel au début du match, le duo de feu du Paris Saint-Germain s’apprêtait à rentrer à dix minutes de la fin du seizième de finale de Coupe de France face à Lorient. Car le PSG n'avait toujours pas trouvé la faille face aux Merlus. Alors que les caméras s'attardaient sur les deux attaquants, Pablo Sarabia est sorti de sa boîte pour libérer le PSG (1-0).

Face au bloc bas lorientais, Thiago Silva a tenté une transmission au dessus de la défense. L'Espagnol, recruté l'été dernier, réalisait l'appel juste pour se retrouver seul dans la surface. De la tête, il a placé une frappe hors de portée de Paul Nardi, irréprochable depuis le début du match (81e). 

Pablo Sarabia sauve donc le PSG dans un match compliqué, mais aussi les plans de Thomas Tuchel. Car avant le match, nul doute que l'entraineur allemand espérait une victoire sans avoir besoin de faire jouer son duo Mbappé-Neymar, qui est finalement resté bien au chaud sur le banc. Sauf que Lorient, leader de la Ligue 2, a donné du fil à retordre aux Parisiens. 

Lorient aurait pu mener

Mauro Icardi et Angel Di Maria, les deux autres joueurs du fameux quatuor, étaient bien présents au coup d'envoi. Malgré la présence de cadres, comme Thiago Silva, le PSG a montré un visage timoré face aux Bretons. Après un début de rencontre intense, où Lorient ne s'est pas défilé, Paris a peiné à prendre le contrôle du match.

à voir aussi Coupe de France : les clubs de L1 se qualifient sans mal, les petits s'arrêtent Coupe de France : les clubs de L1 se qualifient sans mal, les petits s'arrêtent

Au fil des minutes, le champion de France l'a acquis, toutefois sans se procurer les réelles occasions. Colin Dagba, sur une rentrée dans la surface balle au pied, a eu une opportunité mais Paul Nardi a sorti la frappe (17e). La possession parisienne est restée stérile, en raison de Parisiens peu inspirés et inactifs. En face, Lorient opérait parfaitement avec un bloc bas. Les Bretons ont même eu la meilleure situation. Jimmy Cabot a adressé un sublime centre pour Yoane Wissa (36e). Esseulé au second poteau, l'attaquant a trop croisé sa tête pourtant à bout-portant. 

à voir aussi PSG : après le match du PSG face à Lorient, Leonardo a confirmé les envies de départ d'Edinson Cavani PSG : après le match du PSG face à Lorient, Leonardo a confirmé les envies de départ d'Edinson Cavani

Une seconde période entièrement pour Paris

Si les occasions étaient équilibrées en première période, elles ont penché nettement en faveur de Paris lors de la seconde. C'est d'abord Angel Di Maria qui a eu l'opportunité d'ouvrir le marque. Mais Nardi a été impérial (60e). Puis Mauro Icardi, sur un centre de la tête de Laywin Kurzawa, a trouvé Nardi et le poteau (77e). Malgré une belle chevauchée du capitaine de Lorient, Vincent Legoff, qui s'est achevée par une frappe contrée par Thiago Silva, les Bretons n'ont pas eu d'autres opportunités. Juste avant son but libérateur, Pablo Sarabia s'est offert une situation que le portier lorientais a sorti de la main ferme (79e). 

Mais sur une ultime frappe, Paul Nardi n'a pu repousser l'échéance. Paris s'en sort donc sans briller. On est bien loin des derniers festivals offensifs du PSG. Sur ses neuf derniers matches, le Paris Saint-Germain avait toujours marqué au moins trois buts.

à voir aussi Coupe de France : Rayan Cherki, 16 ans, porte Lyon face à Nantes pour la qualification en huitièmes Coupe de France : Rayan Cherki, 16 ans, porte Lyon face à Nantes pour la qualification en huitièmes