Keita Baldé
Grâce à un doublé, Keita Baldé a offert la qualification en 16e de finale à l'AS Monaco. | AFP

Coupe de France : Keita Baldé arrache la qualification de Monaco contre Reims

Publié le , modifié le

L'AS Monaco a validé son billet pour les seizièmes de finale de la Coupe de France en s'imposant dans les derniers instants contre Reims (2-1). Double buteur, Keita Baldé offre la victoire à Robert Moreno pour sa première sur le banc du club monégasque. De son côté, Strasbourg s'est qualifié sans trop trembler contre Le Portel, pensionnaire de N3 (1-4). Nîmes a sauvé sa peau aux tirs au but contre Tours (2-2, 4-2 t.a.b), en dépit d'un écart de quatre divisions.

• Baldé offre des débuts victorieux à Moreno

Premier match sur le banc et première victoire pour Robert Moreno avec l'AS Monaco. Le technicien espagnol, arrivé il y a une semaine, a vu ses joueurs s'imposer 2-1 contre Reims en 32e de finale de la Coupe de France. Les joueurs du Rocher n'ont pas rendu leur meilleure copie de la saison, d'autant que Reims a manqué un penalty à la 86e minute alors que le score était bloqué à 1-1. Moussa Doumbia a tiré au sol, plein axe, face à un Benjamin Lecomte vigilant. La victoire, arrachée au bout du temps additionnel, pourrait constituer l'acte fondateur d'une nouvelle ère.

C'est Keita Baldé qui a délivré les siens sur un dernier corner botté par Aleksandr Golovin, opportuniste. L'international sénégalais s'était aussi chargé de l'ouverture du score (61'), de la tête. Grâce à son premier doublé avec l'ASM, il offre à Monaco son billet pour le prochain tour, là où le club du Rocher avait échoué l'an passé contre Metz (1-2) et en 2018 contre Lyon (2-3). Reste à savoir si la série prendra fin cette saison.

Strasbourg a su hausser le niveau

Légèrement bousculé en début de rencontre quand Le Portel a recollé à 1-1, le Racing Club de Strasbourg n'a pas tremblé pour passer le stade des 32e de finale. Le club alsacien s'est tranquillement imposé 4-1 à l'extérieur, tout en donnant du temps de jeu à des joueurs peu aperçus cette saison (Aaneba, Lebeau, Ndour, Grimm, Corgnet...). Kevin Zohi a inscrit deux buts, dont un sur un ciseau. Adrien Lebeau et Benjamin Corgnet ont marqué les deux autres.

Le Nîmes Olympique a éprouvé bien plus de difficultés face au Tours FC, retombé en National 3 après plusieurs années en Ligue 2. Les Crocos, dont la dernière victoire remonte au 29 octobre, contre Lens en Coupe de France, s'en sont sortis aux tirs au but. Alors qu'ils avaient réussi à prendre l'avantage par deux fois (Briançon 24' et Ripart 51'), les Tourangeaux ont recollé à chaque fois (Da Silva 38', Camara 64'). Tours a même pris l'avantage au début de la séance de penalties (2-1), mais les Crocos n'ont plus rien manqué et Antoine Valerio a scellé la victoire au bout du suspense.

à voir aussi Coupe de France : La JS Saint-Pierroise crée l'exploit, ça passe pour Nantes Coupe de France : La JS Saint-Pierroise crée l'exploit, ça passe pour Nantes

Déception pour le Stade Briochin (N2), qui menait 1-0 contre Gonfreville (N3) grâce à un penalty de Théo Bloudeau (57'). Les Costarmoricains ont finalement été emmenés en prolongation après un but de S. Mendy à la 89e minute du temps réglementaire. Comme aucune différence n'a été créée, les deux équipes ont dû se départager aux tirs au but (4-3), et c'est Gonfreville qui a exulté, grâce à un sans faute. Les Normands disputeront leurs premiers seizièmes de finale.

Les résultats des matches de 15h :

Monaco 2-1 Reims
Le Portel 1-4 Strasbourg
Tours 2-2 Nîmes (2-4, t.a.b)
Stade Briochin 1-1 Gonfreville (3-4, t.a.b)