Herman Koré
Herman Koré. | JACQUES DEMARTHON / AFP

Coupe de France : il marque à la N'Tep et fait déraper la fin de la rencontre

Publié le , modifié le

A l'occasion du 8e tour de la Coupe de France, les Voltigeurs de Chateaubriant (CFA) rencontraient Concarneau, du même niveau en championnat. Cette rencontre aurait pu se dérouler dans le plus grand des calmes si le but de l'attaquant breton Herman Koré ne faisait pas autant polémique. En effet, ce dernier a marqué un but à la Ntep, en se mettant à genou devant le but et en y poussant de la tête le ballon. Une action qu'ont mal vécu ses adversaires, ce qui a fait dégénérer la fin de match.

Perdre au huitième tour de la Coupe de France est toujours frustrant, surtout lorsque les deux équipes qui s'affrontent évoluent dans le même championnat (CFA). Sauf que la Coupe a cette spécificité qui fait qu'un seul but peut changer l'avenir dans une compétition, ou même le futur d'un club. Ça, les Voltigeurs de Chateaubriant l'ont bien compris. Les dernières minutes du match qui les opposent à Concarneau sont en train d'être jouées. Les Bretons mènent 1-0. A la 89e minute, à la suite d'un contre, Herman Koré se retrouve seul face au but. Et tel l'attaquant rennais Georges N'Tep, au stade Delaune de Reims en mai 2014, s'accroupit devant la ligne, et pousse le ballon au fond des filets avec sa tête. Une action originale certes, mais qui a le don d'énerver joueurs adverses, qui disent définitivement adieu à la Coupe de France. 

Le gardien de Chateaubriant Grégory Douard, ancien joueur de… Concarneau, s'énerve contre le buteur et se fait expulser. Les supporters crient au scandale et n'apprécient pas vraiment ce geste qui peut paraître, à une une minute de la fin de la rencontre, pour une ultime provocation. " Je suis vraiment déçu de la fin du match, j’ai une équipe gentille mais elle a un peu craqué suite à certaines imbécilités et ça coûte un rouge à mon gardien", a annoncé à la fin de la rencontre l'entraîneur des Voltigeurs Stéphane Mottin. 

Le coach concarnois Nicolas Cloarec a d'ailleurs fustigé le comportement de son attaquant, en déclarant qu'il y a  "des comportements complètement inacceptables. On n'a pas à chambrer notre adversaire, Herman (Koré) n'a pas à faire ça, et il y a des pugilats qui deviennent récurrents. Il va falloir remettre l'église au milieu du village." Correct ou non, c'est bien Concarneau qui a rendez-vous avec les 32e de finale de la Coupe de France. 

Le but à la N'Tep de Koré