Marco Verratti Mehdi Abeid
Marco Verratti et Mehdi Abeid à la lutte lors d'un PSG-Dijon en janvier 2018 | CHRISTOPHE SIMON / AFP

Coupe de France : Dijon ne se bradera pas contre le PSG

Publié le

En grande difficulté en championnat, Dijon, qui affrontera le PSG le 13 mars prochain lors d'un match reporté de Ligue 1, n'entend pas pour autant sacrifier ce quart de finale de Coupe de France au Parc des Princes. Pour Antoine Kombouaré, dont ce sera les retrouvailles avec un club qu'il a entraîné il n'y a pas si longtemps, l'exploit est possible.

Match à suivre en direct sur France 2 et sur sport.francetvinfo.fr

"Contre eux en championnat, on table sur zéro point. Mais la beauté du foot, c’est qu’il y a toujours des surprises. Je ne dis pas "miracle" mais "surprise". On va essayer de créer la surprise". Antoine Kombouaré a annoncé la couleur. Pas question de brader un quart de finale de Coupe de France, même si les chances de s'imposer face au quadruple tenant du titre sont minces.  "Ça reviendrait à dire qu’on va là-bas en touriste mardi et qu’on joue tout sur le match de championnat. On fera tout pour faire deux gros matchs. Un match de Coupe, en fonction du résultat, peut avoir un impact sur un match de championnat". Pragmatique, le coach dijonnais a de plus trop de respect pour l'institution Coupe de France pour demander à ses joueurs de lever le pied contre le PSG. 

Pour Kombouaré ce double affrontement (triple si l'on compte le PSG-Dijon de l'avant-dernière journée de Ligue 1 le 18 mai prochain) possède une saveur particulière. Joueur (1990-1995) et entraîneur (2009-2011) du club de la capitale, le coach dijonnais déclare n'être animé d'ancun sentiment de revanche. Il reste focalisé sur son unique objectif : le maintien d'une équipe actuellement 19e au classement. Espiègle, il ajoute quand même : "Si j’avais à choisir, je prendrais le maintien et une demi-finale de Coupe". 

Tuchel et la tentation du turn over 

Auteur d'un parcours impressionnant pour se hisser en quarts de finale avec des victoires sans bavure face à Schiltigheim (3-1), Saint-Étienne (6-3) et Croix (3-0), Dijon s'apprête à gravir une montagne autrement périlleuse. Même sans Neymar, Paris enchaîne les victoires, quelque soient la compétition et l’adversaire proposés. Pour ce match, Thomas Tuchel pourrait bien être tenté de faire souffler quelques cadres (Mbappé, Dani Alves ou Marquinhos) tout en redonnant du temps de jeu à Alphonse Areola dans les cages. Draxler, Kimpembe ou encore Di Maria devraient quant à eux réintégrer le onze de départ.