Kylian MBappé face à Valentin Rongier, le 23 décembre 2018
Kylian MBappé face à Valentin Rongier, le 23 décembre 2018 | AFP

Coupe de France, demi-finale : Le PSG n'a pas le droit à l'erreur contre Nantes

Publié le , modifié le

Sorti par la petite porte aussi bien en Coupe de la Ligue qu'en Ligue des champions, le Paris Saint-Germain doit éviter une nouvelle déconvenue en demi-finale de Coupe de France contre Nantes.

Le PSG a beau avoir 20 points d'avance en championnat, ses moyens considérables lui imposent d'obtenir des résultats à la hauteur de son ambition. La claque reçue face à Guingamp en quarts de finale de Coupe de la Ligue, puis surtout l'humiliation subie en huitième de finale de C1 face à Manchester United contraignent les Parisiens à décrocher le titre en Coupe de France. Même privé depuis plusieurs mois de Neymar et d'Edinson Cavani, Thomas Tuchel se voit dans l'obligation de décrocher le billet pour la finale. Et même si comparaison n'est pas raison, le tacticien allemand veut éviter d'avoir le pire bilan des entraîneurs parisiens depuis 2013.

Tuchel joue gros

Ce n'est pas innocent si en vieux roublard, le coach de Nantes Vahid Halilhodzic n'a pas ménagé son homologue parisien. "La préparation de Paris avant Manchester, c'est une faute grave. C'est indigne d'un grand club", a ainsi lancé l'ancien entraîneur du PSG dans un entretien au Parisien. "C'est amateur", a-t-il ajouté, répétant à trois reprises, "c'est incompréhensible". Ces mots, durs, sont évidemment revenus aux oreilles de Tuchel qui a préféré éviter la joute verbale. "Je ne vais pas perdre du temps et de l'énergie pour l'avis de Monsieur Halilhodzic", a-t-il lâché. Nul doute que l'entrevue entre les deux entraîneurs s'annonce plutôt fraîche...

Seul le résultat du match démontrera si Halilhodzic a eu raison de piquer les Parisiens dans leur orgueil. Car ces derniers évolueront devant leur public, et viseront rien d'autre qu'une 29e victoire d'affilée en Coupe de France. Depuis 2015 en effet, le club de la capitale a systématiquement soulevé le trophée national, et compte pas moins de 12 titres dans cette compétition (le record).

De son côté, Nantes n'a pas à rougir de ses trois trophées, mais le dernier remonte déjà à 2000 et surtout, les résultats en championnat sont mitigés. La récente défaite face à Lille (2-3) après avoir mené 2-0, devra être rapidement digérée par les Canaris. Car en face, et comme l'a volontiers reconnu Halilhodzic, le PSG dispose du meilleur effectif en Europe. Et même si Neymar et Edinson Cavani manqueront à l'appel, l'effectif de Tuchel reste un gros cran au-dessus de celui de Nantes. A lui seul, Kylian Mbappé peut qualifier son équipe, comme il l'a encore démontré dimanche face au Téfécé en L1 (1-0).

Le défi qui attend l'équipe nantaise est immense. "Pour arriver en finale, il faudra faire un grand exploit. C'est un challenge très intéressant, dans lequel nous n'avons rien à perdre mais tellement de choses à gagner !", a estimé "Coach Vahid". "Contre une équipe comme le Paris Saint-Germain tout est possible. Il faut juste faire le match parfait", a-t-il ajouté avant de remettre habilement la pression sur ses adversaires. "Le PSG ne peut pas se permettre de se faire éliminer, comme cela a déjà été le cas aussi en Coupe de la Ligue", a soigneusement rappelé le tacticien. Le PSG devra rester sur ses gardes.